Partagez | .
 

 Ecrase et souris • Ashley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité »

avatar
❝ Invité ❞


MessageSujet: Ecrase et souris • Ashley    Dim 9 Fév - 23:34


Ashley Montgomery
ft. Dakota Rose / Kotakoti
En général, je suis...

Δ NOM : Montgomery
Δ PRÉNOM : Ashley
Δ ÂGE : 19 ans
Δ GROUPE : Team Solem
Δ MÉTIER : "Sous couverture", babydoll.
Δ TITRE : MAÎTRE DU M//SBARF// sbire(tte)

Δ PARTICULARITÉS :
Vous avez déjà croisé ces filles tellement minces qu'elles semblent s'envoler au moindre vent ? Les demoiselles pâles, aux cheveux lisses, et qui font complexer jusqu'aux créateurs de robes ridiculement trop petites pour  quiconque mange plus d'une fois par jour ? Et bien, voilà. Ashley a été particulièrement gâtée par la nature. Une peau blanche, des bras fins, le cheveu clair. Avec son visage rond, ses grands yeux verts et ses sourires d'ange, il ne tenait qu'à un pas qu'elle devienne une peste narcissique. Un père absent, une mère aux petits soins dont chaque centime hors alimentaire passe en vêtement et maquillage, elle sait caresser de face et mépriser en silence. Au-delà du niveau le plus mielleux du sarcasme , Ashley est une hypocrite chevronnée qui sait enjôler les plus durs des coeurs avec une moue boudeuse pour obtenir tout ce qu'elle veut. Pourquoi devrait-elle travailler et gagner sa vie quand les publicités de ses vidéos et ses shootings lui rapportent de quoi acheter du sucre, du taffetas et des bijoux ?

Voilà mes copains !


Δ STARTER : Solochi
Δ SEXE : Féminin
Δ SURNOM : Plushy
Δ NIVEAU : 5
Δ NATURE : Discret

Δ PARTICULARITÉS :
Discret, silencieux et peu loquace, cette Solochi "parle" très rarement. Elle ne réclame qu'une présence et demande à être nourrie lorsqu'on l'oublie un peu trop longtemps. Attentive, elle s'entraîne dur pour ne pas gêner.

C'est mon histoire

L'histoire de Ashley est à la fois barbante, terriblement banale et incroyable de circonstances. C'est une suite de rebondissements grotesques que ses caprices d'enfant chérie ont propulsé dans les bras de Charybde et Scylla. Tout a commencé il y a de cela quatre ans. Après l'apparition massive de pokémons à la surface de la Terre, il s'en est suivi un doux mélange d'euphorie, de chaos et d'engoument des populations. De monstres à compagnons en allant vers forme propre douée d'intelligence, ces bêtes titanesques et dangereuses s'imposèrent dans la société sous le consentement général.

Général. Mais pas le sien. Ashley du haut de ses quinze ans détesta immédiatement les pokémons. Elle qui aimait les robes à volants et les couleurs pastels devait faire attention à ne pas marcher dans un tas d'immondices vivant ou prendre garde à ne pas sortir trop tard à cause des spectres qui hantaient certaines rues. Elle qui adorait prendre de longs bains chauds et se détendre chez l'esthéticienne avait maintenant comme co-clients des bêtes roses, blanches, jaunes, des créatures certes mignonnes mais qu'elle considérait comme des animaux de compagnie.

2011. L'explosion d'émissions sur youtube et de short vlog comme les appelaient les journalistes la poussèrent à faire sienne la toile. Initiée depuis sa prime adolescence au monde mignon et totalement retourné du Japon, elle se lança dans une émission à base de quelques mots de vocabulaire japonais et de tenues meirngue. Le but de ces vidéos était clairement l'attention qu'elle en tirait. Ashley l'insupportable Narcisse pourrie gâtée oublia jusqu'à l'idée-même d'aller à l'Université pour devenir une "star d'internet". Ou en d'autres mots, une Attention Whore. Et de l'attention, elle en recevait. Sur ses tutoriels de maquillage elle était encensée ou insultée, mais jamais ignorée. Les vues montaient, de tout pays anglophone ou au public anglophile. Les marques la sollicitèrent, des viewers lui réclamèrent certains thèmes, jusqu'au jour où elle fit une émission sur les pokémons.

Ashley avait appris à être mignonne et cruche face à la caméra (enfin, à l'appareil photo HD) et à réfléchir sans en avoir l'air. Même si sa culture était relativement peu étendue (elle ne savait rien des mathématiques, l'histoire la barbait, elle écrivait l'anglais correctement et parlait un peu japonais mais...elle se serait cassé la figure sitôt la porte de la fac passée) elle savait qu'une femme qui réussissait le faisait sans en avoir l'air. La popularité n'était pas une guerre massive mais un jeu d'échecs à multiples adversaires où il fallait passer des alliances discrètes et avancer sans en avoir l'air. Sans quoi tous les autres camps faisaient en sorte de nous réduire en bouillie.

Jusque là, elle avait toujours religieusement évité les sujets qui risquaient de fâcher. Elle tenait trop à son public (et surtout à ses sponsors maquillage et vêtements) pour risquer un quelconque débordement émotif ou d'opinion personnelle en public. Et en public, cela ne se résumait pas à quarante personnes, non. Ses vidéos en trois mois avaient deux cent mille à cinq cent mille vues. Cependant, là, elle n'avait plus le choix. Le matin-même elle était allée aux frippes, au marché, aux puces, dans les endroits les plus cheaps et les moins glamours qu'elle pouvait trouver, pour une vidéo spéciale "vintage". Il s'agissait de se faire un look total babydoll avec des vieux vêtements et un point de couture. Seulement, tout ne s'était pas passé comme prévu. Elle était rentrée en pleurant, un talon irregular choice cassé dans la main (ce qui lui donnait un air bizarre avec une licorne en résine pleine de boue entre ses ongles brisés) et le noeud de travers. Oui, la princesse du net s'était faite agressée par deux voyous et leurs pokémon.

Et là, elle explosa.

La vidéo durait à peine quatre minutes. Décoiffée, le maquillage coulant sur ses joues, elle raconta d'une voix laconique son agression et ne put se retenir. Elle avait tant espérer pouvoir oublier ces monstres de force et de brutalité qu'elle en avait passé outre leur existence. Seulement voilà, eux, n'avaient jamais disparu.

"J'aurais souhaité que cela ne soit que l'opinion des fou furieux et des gens qui manquent de jugeotte mais il ne faut pas se voiler la face. Les Pokémon ne sont pas nos amis. Ils sont dangereux, et s'ils grandissent avec l'amour et la compassion des personnes qui les supportent le mieux, ils sont comme des chiens de garde. Eduquez calmement un molosse et il sera le plus doux des agneaux. Les pokémons sont élevés pour être brutaux. Ils peuvent détruire des villes entières, et participer à l'instauration générale de la violence à travers le monde. Ce sont des bombes à retardement. Nous sommes supérieurs à eux en termes de puissance pour l'instant, mais vous pensez vraiment que cela va durer ? Si j'avais été seule face à deux voyous, j'aurais pu les bomber au poivre et m'enfuir. J'ai été - sanglot - bloquée par leurs MONSTRES. Les pokémons sont dangereux. Et tant qu'ils existeront en distribution et utilisation libre, nous serons tous en danger."

Les commentaires affluèrent. Positifs, négatifs, sa vidéos fit débat. On l'interrogea pour des journaux propagandistes anti-pokémons, elle vit une avalanche de cadeaux de fans pour lui remonter le moral. Et puis, on lui parla entre deux messages d'une organisation de 'soutien aux victimes des pokémons'. Intriguée tout d'abord, remontée par la suite, elle se rendit par curiosité avec "WeirdAnimalz97" à une de leurs réunions. En fait de cercle de parole et de gestes de soutien, elle trouva dans les sous-sols d'un bar miteux un pupitre et une foule compacte de gens peu recommandables. Au centre, devant tous, un homme discourait. Il était plutôt bien fait de sa personne même si ce qu'il disait l'intéressait bien plus que ce qu'il portait. Daniel, c'était comme ça que l'avait désigné Wild. Après quarante-cinq minutes de préchage de semi-convertis, il fit mine de s'en aller, et elle le suivit discrètement. Ce fut le début de toute son histoire.

En fait de soutien personnel, cette rencontre la précipita dans les bras de la Team Solem. On douta d'abord de ses capacités. Elle était peu sportive, très fine, et détestait au plus haut point les pokémons sous quelque forme que ce soit. A force d'argumentation et de supplique, elle convainquit ceux qui s'occupaient de recruter des innocents à tête vide qu'elle pouvait faire partie de ceux-là, tout comme des doubles visages. Jouant tantôt la carte de la faiblesse tantôt celle de l'épineuse coquille hérissée de mépris, elle finit par rejoindre les rangs de la Team Solem. On lui confia un pokémon "pour qu'elle puisse se défendre". L'ironie du sort voulut que son pokémon, sa femelle, était l'une de ces bêtes qui évoluaient pour devenir énormes, dangereuses et même presque meurtrières. Pour se moquer de ce côté, et justifier l'acquisition d'un pokémon de sa part - ce que ses internautes ne tarderaient pas à savoir - elle l'appela Plushy. Depuis, Ashley continue ses vidéos de poupée. Elle a refait une intervention sur les pokémons, expliquant à tous combien il était nécessaire de se procurer une créature robuste pour lutter contre les agressions d'autres créatures.

"Ce n'est pas à nous, brindilles, de lutter au corps à corps avec ces Golgoths. Laissons les outils de notre défense combattre les outils de nos agressions, comme notre système immunitaire combat les microbes."

Derrière l'écran

Δ PRÉNOM/PSEUDO : Mina
Δ ÂGE : 21 ans
Δ DÉCOUVERTE DU FORUM : Une pub sur facebook (sisi)
Δ AVIS SUR CELUI-CI : Original, bien construit et communauté agréable
Δ MOT DE LA FIN : Elle est où la poulette ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Lakeshore
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une DRESSEUSE

Δ Date d'inscription : 05/11/2013
Δ Messages : 249
Δ Ft. : Amanda Seyfried
Δ Fiches : ✔️ Fiche ✔️ Liens
Δ Équipe : ✔️ Journal de voyage
Δ Banque : ✔️ Compte
Δ Points : 1 195 pts

MessageSujet: Re: Ecrase et souris • Ashley    Lun 10 Fév - 9:06

Coucou ! Je te resouhaite la bienvenue, pour faire bien et tout ! Sinon, ta fiche est tellement agréable à lire ! Et Ashley est tellement détestable, officiellement, j'adore ! ♥ Sa haine pour les pokemons est bien construite et pas totalement arbitraire, c'est vraiment génial... Bref ! Donc je te valide, sans aucun soucis. ♥
Alors, il faut que tu penses à créer ta banque, mais aussi ton journal de voyage et puis, évidemment, tout ce qui est liens ! Après, si tu veux créer un journal intime qui raconte ses vidéos, ou bien un journal de rp pour qu'on puisse t'en demander, tout ça tu peux le faire, il n'y a pas de soucis ! ♥
Bon jeu parmi nous et au plaisir de rp avec toi ou de te modérer ! ♥

_________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ecrase et souris • Ashley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Les broderies au point compté de la souris
» Une souris verte !
» Une signature pour Ashley Greene =).
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux :: Tes premiers pas :: ▬ Le Grand Test :: ▬ Archives des fiches-