Partagez | .
 

 Mari et femme ... ▬ Judith & Evain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mer 19 Mar - 16:53

Je n'aurais vraiment pas dû laisser Doe manger autant. Je n'arrive même pas à dormir sur ce saleté de canapé vu qu'il ronfle juste à côté de moi. Ça m'apprendra à l'emmener à un restaurant qui fait buffet à volonté pour fêter la capture de Canard. Vous auriez dû voir ce dernier, il était trop chou en train de manger du poisson grillé. On aurait dit un petit enfant qui découvrait une glace pour la première fois. Vous avez vu, j'ai été soft sur ce coup-là. J'aurais pu dire la première fois qu'une lesbienne se laisse toucher par une autre fille, ou encore pire, la première fois qu'une femme découvre à quoi sert vraiment le petit canard en plastique offert par ses copines. Bref, vu la tête que Canard faisait, on voyait bien qu'in n'avait jamais mangé de poisson cuisiné, et qu'il ne connaissait pas non plus toutes les différentes sortes de poissons. C'était une belle soirée. Avant d'aller au restaurant, je suis passée à l'appart pour voir si Evain voulait venir avec nous, mais l'appart était vide. Faut bien qu'il bosse pour ramener l'argent à sa femme le gentil chirurgien. Si seulement il avait un vagin au lieu du truc qui a poussé entre ses jambes ! Je pense que j'aurais pu tomber sur bien pire !
Vu que Goinfrex ronflait de plus en plus fort, je me suis dirigée en direction de la chambre de mon petit mari, il était peut-être de garde cette nuit donc autant profiter de son lit douillet. Mais bon, son lit n'était pas vide malheureusement.
"Evain, tu dors ?"
Pas de réponse. Je suis alors allée me coucher à ses côtés. Nous étions là, tous les deux côte à côté, allongés sur le dos. Et c'est à ce moment-là que je suis rendu compte d'une chose : J'avais pas sommeil ! J'ai donc commencé à m'ennuyer, jusqu'au moment où mon mari a murmuré durant son sommeil un prénom féminin. Il le répéta même deux nouvelles fois en moins de cinq minutes. Qui pouvait donc être cette connasse de "Thalia" ? Je sais que nous ne nous sommes pas mariés par amour avec Evain, mais je suis quand même sa femme donc j'ai le droit de savoir. Et puis on ne me trompe pas, c'est moi qui le fait ! Du coup je me suis dite que j'avais qu'à le réveiller pour qu'il me dise qui était donc cette pauvre conne, et par la même occasion, pour qu'il me tienne compagnie. Voilà pourquoi j'ai pincé le nez de mon mari, pour l'empêcher de respirer, et voilà pourquoi il s'est réveillé en sursaut.
"Oups, je t'ai réveillé ? Je suis vraiment désolée... Bon, puisque tu es réveillé tu peux me tenir compagnie mon petit mari chéri..."
Ok, là j'y allais peut-être trop fort niveau niaiseries toutes débiles. A cette allure, il allait vraiment se dire qu'il y avait un truc bizarre.
"C'est qui Thalia? C'est une fille qui bosse avec toi? C'est ta petite amie? C'est ton plan cul? Si c'est la troisième option et qu'elle est bi, je te rappelle que les gens mariés sont censés tout se partager."
Si je peux y gagner quelque chose, autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis INTERNE

Δ Date d'inscription : 24/01/2014
Δ Messages : 111
Δ Ft. : Dave Franco
Δ Fiches : Présentation
Liens
Journal intime
Δ Équipe : Equipe
Δ Banque : Compte en banque
Δ Points : 685 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Jeu 20 Mar - 20:08

    En dehors du travail, l’activité favorite d’Evain était… dormir. Vraiment. Ne rien faire, pendant de longues heures, si ce n’était s’étendre confortablement dans son lit. Tout oublier, se laisser aller aux rêves les plus dingues l’espace d’une nuit, pour tout oublier au réveil, et se sentir frais comme la rosée du matin. Ou frais comme le reste de la bouteille de rosée entamée la veille, et traînant encore sur un coin de table. Cela dépendait des moments.

    Mais au moins, quand il dormait, il n’avait plus à se soucier du gros bordel qu’était sa vie en ce moment. Ah, mais quand je dis bordel, c’est vraiment le gros gros bordel, un truc pas croyable. Du genre, un mariage foireux et alcoolisé. Une vie sentimentale qui aurait pu être aussi désastreuse que ce mariage, s’il en avait une. Ça, ce n’était pas encore le cas, et franchement, s’en était déprimé. Même son entourage, allait se mettre à déprimer, à ce rythme.

    En plus de cela, ces derniers jours, un nouveau problème c’était rajouté à sa liste. Un truc du genre affreux. Presque. Un Pokémon. Oui, sérieusement. Un de ces trucs étranges – et particulièrement laids -. Un de ces trucs dont sa rousse de femme semblait fan, au vu des deux vilaines bêtes qui squattait chez lui, tout le temps. Il s’était retrouvé avec un œuf, qu’on lui avait refilé à l’hôpital. Un gros caillou, ou presque. Un truc qui faisait partie des biens d’un suicidé solitaire – paix à son âme -, avec aucun proche à qui rendre les choses retrouvées avec lui lors de son « accident ». Forcément, vu que personne ne voulait s’en charger – hé, ça bougeait bizarrement quand même, ce truc -, c’est sur Evain le naïf qui croyait faire une bonne action, que c’est tombé. Note pour l’avenir : les bonnes actions, c’est naze.

    Bref. Assez de blabla. Par une suite d’indications diverses et bizarres, il s’est retrouvé à faire éclore… Un œuf d’un poisson étrange, avec une face de cœur. Ca cassait pas trois pattes à un Psychokwak tout ça…

    Tout cela pour dire, que quand il dormait, Evain pouvait oublier tout ça. Son nouvel « animal » de compagnie affreux. Mais bon, il avait pris l’habitude d’ « affreuse » compagnie, ces derniers temps. Mais on avait beau dire qu’au final, on s’y faisait, ce n’était pas le cas pour tout. Surtout pas ça.
    Là, il dormait d’un profond sommeil, après une longue et éprouvante journée de travail. Etalé dans son lit, les yeux profondément clos, l’esprit embrumé, vaquant encore dans ses rêves les plus profonds. Des rêves confus, dont il ne se souviendrait certainement déjà plus à la seconde où il se réveillerait. Mais bon, avant son réveil, il avait bien encore quelques heures… Non ? Non. Pas du tout.

    Parce que d’un coup, il eut l’impression d’étouffer. De ne plus pouvoir respirer. Faute au réflexe de survie sûrement, il se réveilla en sursaut Pour une fois qu’il avait des réflexes… Du coup, il s’agita, ouvrit les yeux, cherchant à comprendre ce qu’il pouvait bien lui arriver. Et il la vit, la diabolique rouquine, sa femme.

    « C’est quoi ce bordel ? », marmonna-t-il, grognon.
    Il la laissa parler, un peu trop rapidement pour son cerveau fonctionnant au ralenti – et le mot était faible -. Pourtant, un mot, ou plutôt un prénom interpella son esprit, qui même presque mort, aurait réagi.

    « Thalia ? Comment tu connais Thalia ? T’as fouillé dans mes affaires ? Et je partage pas. Enfin, pas ça. Je veux dire, pas elle, pardon. Puis pourquoi tu me réveilles, comme ça ? »
    Evain était franchement confus, peut-être un peu effrayé même. Il fixa Judith en haussant un sourcil, se décalant sur le lit pour s’éloigner un peu d’elle. Il ramena même sa couverture contre lui, comme pour se protéger.

    « Est-ce que tu me regardais dormir ? »

_________________________________________



Don't be a baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Ven 21 Mar - 20:15

Apparemment le fait que je mentionne le prénom Thalia l'avait totalement déboussolé...
"Comment je la connais ? Euh ... ben t'as mentionné son nom dans ton sommeil."
J'aurais pas dû lui dire ça avec un joli sourire... le voilà qui s'écarte de moi. Peut-être que je l'effraye. Au pire, je m'en fous vu qu'il vient de me laisser plus de place pour m'étaler comme une merde... Euh... Il vient vraiment de m'accuser de le regarder durant son sommeil ? Le pauvre, il prend ses rêves pour la réalité !

"Est-ce que je te regardais dormir ? C'est ça ta question ? Tu te fais des films mon petit... J'ai la tête à regarder dormir les gens ? Et puis c'est quoi ces accusations de merde bordel ! Non je n'ai pas fouillé dans tes affaires ... enfin pas depuis la fois où je me faisais chier et que je voulais t'emprunter un magazine coquin et que vu que t'étais pas là j'ai été obligée de chercher par moi-même... D'ailleurs j'en ai pas trouvé ! Tu les caches où ? Et ne me dis pas que tu en as pas car ça me tuerais l'image que j'ai des hommes hétéros. Ah au fait, pendant que j'y pense, la boite de préservatifs non entamée qui est dans le deuxième tiroir de ta commode, tu sais que son contenu est périmé ! Mon pauvre, ça fait depuis autant de temps que t'as pas tiré ton coup ? C'est vrai quoi, ça prend combien de temps pour périmer des préservatifs ? Va vraiment falloir que je t'aide à trouver quelqu'un à sauter ! En parlant de personne à sauter c'est qui THALIA ? Et ne t'en fais pas, je plaisantais sur le côté partage... surtout que je suis persuadée que ça doit être un thon ! "

Insulter la Thalia pour observer la réaction qu'il va avoir, voilà c'est fait ... OK, je crois qu'il vaut mieux que je m'arrête genre trente secondes de parler car il a pas l'air de bien intégrer le flux d'informations que je lui balance à la gueule. Comme si le fait de me marier à un mec un soir de beuverie n'était pas déjà assez la poisse, il fallait que mon mari ait le cerveau lent. Je pense que je peux me présenter au concours de Poisse Girl de l'année, s'il existait. Quoi qu'il existe si ça se trouve. On est aux USA après tout. Y a bien des bonnes sœurs à The Voice en Italie alors pourquoi pas ce genre de concours aux Etats-Unis. Elle est vraiment géniale la vidéo de cette religieuse qui chante Alicia Keys. "No one, no one, no ooooonnnnnneeeee". Euh non c'est pas vrai je ne suis pas en train de chanter dans ma tête ! Oh bordel, la débilité d'Evain est contagieuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis INTERNE

Δ Date d'inscription : 24/01/2014
Δ Messages : 111
Δ Ft. : Dave Franco
Δ Fiches : Présentation
Liens
Journal intime
Δ Équipe : Equipe
Δ Banque : Compte en banque
Δ Points : 685 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mar 15 Avr - 19:39

    Judith, au final, c’était comme une petite sœur. Du moins, l’image qu’Evain avait d’une petite sœur, vu qu’il était fils unique. D’ailleurs, dans cette situation, il se disait que toute son enfance avait été bien tranquille tout seul, c’était pas si mal que ça… Bref, Judith donc. Le genre de personne curieuse, grande gueule, toujours là pour faire chier. Vraiment, c’était même un stéréotype de film Hollywoodien ! Si on enlevait son vocabulaire coloré qui évoquait plutôt une série Britannique un peu grasse. Un mélange assez étrange, qui donnait… Ce truc. Voilà, ce truc, cette rousse surexcitée, dans son lit. C’était peut-être aussi le côté « dans son lit », qui cassait l’image de la sœur. Sans compter les anneaux qui enserrait un annulaire chacun. On ne se mariait pas à Vegas avec sa sœur. On ne couchait pas avec sa sœur, même qu’une seule fois sous l’emprise de l’alcool. Même les séries de très mauvais goûts ne dépassait pas cette limite.

    Judith n’était donc pas sa sœur, et n’avait donc aucune excuse pour s’introduire ainsi dans sa vie privée. Encore moins pour se faire un monologue terriblement long, rapide, affreux, en pleins milieux de la nuit. Y en a qui travaille de temps en temps… Mais ça, ça semblait lui échapper ! Il tenta de tout écouter, de tout retenir, mais c’était trop difficile, et il avait presque envie de s’endormir. Même si les propos qu’elle tenait étaient franchement vexant. Si ce n’était pas le milieu de la nuit, et qu’il n’était pas épuisé, il aurait sûrement crisé, répondu avec vivacité aux paroles pas gentilles de sa fausse sœur agaçante.

    La seule chose qui le fit tiquer, ce fut la remarque sur Thalia, qui le fit réagir. Il rougit brutalement – plus qu’il ne l’avait fait quant à la remarque sur sa boîte de préservatifs périmés -, et croisa les bras sur son torse. Comme un gamin. Comme un frangin boudeur. Il soupira profondément, la mine ronchon, soudain franchement agacé.

    « Thalia est pas un thon ! »

    Le truc, c’est qu’Evain ne réfléchit pas avant de parler. Genre, vraiment pas. La logique aurait voulu qu’il ne parle pas de Thalia. Qu’il ignore les propos incohérents de la sale rousse, pour éviter de s’enfoncer toujours un peu plus. Mais non. Evain n’avait pas assez de jugeote pour concevoir tout cela. Puis, quand il a quelque chose à dire, il le dit. C’est un triste défaut, malgré que ce soit parfois considéré comme une qualité.

    « Enfin bon. Fouille pas dans mes affaires. Et c’est compliqué avec Thalia. Puis, franchement, ça se fait pas de réveiller les gens en pleine nuit. C’est pas parce que t’es insomniaque ou je ne sais quelle connerie que tu dois faire partager. Y en a qui ont un vrai boulot ici… »

    Okay, ça, c’était pas sympa. Mais dans son état, Evain n’avait plus trop la notion de la sympathie ou quoi que ce soit d’autre. Le contact humain, tout ça, vous comprenez ?

_________________________________________



Don't be a baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mer 16 Avr - 15:40

"Thalia n'est pas un thon!" Voila des mots qui firent mon bonheur ! Certes ça aurait été bien drôle qu'il soit amoureux d'un thon (surtout que vu son récent tableau de chasse (je ne compte pas bien sûr vu que j'étais bourrée) je ne suis pas sûre qu'il puisse viser beaucoup plus haut que "moche" mais c'est ça c'est plutôt méchant pour lui...)mais ce qui faisait mon bonheur c'était d'avoir raison. J'avais raison putain ! Ça fait bien longtemps que ça ne m'étais pas arrivé bordel ! Pour qu'il réponde en montrant un tel agacement c'est qu'il devait bien y avoir un truc avec cette fameuse Thalia.
"C'est compliqué". OK je ne sais pas trop ce que j'ai ressenti en entendant cette phrase. D'un côté, looser comme il est, ça avait de grandes chances de signifier "je l'aime mais c'est pas réciproque" ou ce genre de truc, du coup j'avoue que la petite connasse qui est en moi avait envie de rigoler et de se foutre de lui. Mais d'un autre côté c'est MON looser bordel ! Certes mes sentiments pour lui sont très loin d'être de l'amour, mais je l'aime bien quand même. C'est un peu comme un idiot de grand frère. Or s'il était de ma famille, ça ne le faisait pas de se prendre un râteau. C'est MA famille qui fout les râteau et non pas l'inverse (surtout venant d'une fille sur qui il a des vues)! Qui que soit cette sale pichasse de Thalia, je ne l'aimais vraiment pas.
La suite de son "dialogue" ? Qu'est-ce que j'en ai pensé ? Et bien pas grand chose pour tout vous dire. Venant de quelqu'un d'autre, oui ça m'aurait peut-être touchée ou vexée, mais c'était Evain. Au contraire, je suis fière de lui quand il me répond comme ça ! Envoyer des vacheries à quelqu'un qui ne sait pas se défendre c'est nul. Du coup je suis heureuse qu'il le fasse. Et je trouve que depuis qu'il me connaît il y arrive de mieux en mieux : je commence à avoir une bonne influence sur lui ! Et puis soyons honnêtes, il avait pas totalement tord. Vu ce que je gagne comme argent, dire que j'ai boulot c'est pas très réaliste.
Comment je me suis vengée ? Et bien je me suis mise sur le côté tout en me collant à lui. OK quand je dis que je me suis "collée" à lui c'est plutôt faible par rapport à la réalité : j'étais plutôt carrément sur lui. J'avais passé ma jambe gauche au-dessus de la sienne pour qu'elle atterrisse entre ses deux jambes, j'avais passer mon bras par dessus lui. La chieuse de base. D'ailleurs il est pas bien gras mon petit mari !
"T'as fait du sport ? Tu me parais pas si mal foutu sous ta couette... mouai non je ne vais pas te laisser changer de sujet : on parlait de Thalia ! Ça n'a pas l'air de bien se passer avec elle si c'est "compliqué"... si tu veux je lui pète les genoux avec ma batte de baseball ! Franchement si elle t'a foutu un râteau, lui péter les genoux ce ne sera que lui rendre la monnaie de sa pièce. On ne nous fout pas de râteau à nous !"
OK j'avoue jouer la fille collante physiquement et tout en prononçant ce genre de phrase ça ne le fait pas trop. Et ça m'a rappelé un autre truc qui ne le faisait pas trop : la sécheresse que connaissaient mes tampons ! Oui bon j'ai essayé de trouver une joli façon de ne pas dire que j'avais toujours pas eu mes putains de règles. Du coup, en me rappelant de ce problème, je me suis sentie obligée de reprendre mes distances physiques avec lui. Je me suis donc assise sur le bord du lit tout en continuant de le regarder.
"Evain je crois que j'ai un problème... enfin qu'on a un problème... Je ne me rappelle vraiment pas de ce que l'on a fait durant notre "nuit de noces" mais ... Evain toi qui est chirurgien tu dois quand même t'y connaître en gynécologie... Je n'ai pas eu ma "mousson rouge mensuelle" depuis qu'on s'est marié, est-ce que ça veut dire que je sois enceinte ?"
Bizarrement j'étais assez persuadée que le mot "enceinte" le réveillerait pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis INTERNE

Δ Date d'inscription : 24/01/2014
Δ Messages : 111
Δ Ft. : Dave Franco
Δ Fiches : Présentation
Liens
Journal intime
Δ Équipe : Equipe
Δ Banque : Compte en banque
Δ Points : 685 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mer 7 Mai - 15:05

    Evain était un pro des situations improbables. Du genre, vraiment. Il y avait presque de quoi en écrire un roman.  Il avait même un top de ses situations les plus étranges dans lesquelles il s’était retrouvé. Au top de ce dernier ? La fois où il s’était réveillé, la bague au doigt, avec une rousse lesbienne au bras. Depuis, c’était resté presque inchangé, cette saleté de situation. La preuve, il était encore au lit avec elle, à cet instant. Après, dans son top, tout paraissait moins intéressant à côté : la fois où il avait manqué de se faire renverser par un pokémon étrange en rentrant chez lui un soir. Une autre, où il avait surpris son oncle, trompant sa femme avec son garagiste. De quoi faire un bon vaudeville, ça. Bref. Evain était un abonné, et sa liste ne faisait que se garnir au fil de ses années d’existence.

    Et là, il vivait une nouvelle situation. Dans son lit, avec sa femme venant se coller ‘sensuellement’ contre lui. Comme s’il ne faisait déjà pas assez chaud comme cela dans la chambre. Puis, elle parlait presque toute seule, de sa relation avec Thalia, proposant ‘gentiment’ de lui péter les genoux.

    « Depuis quand t’as une batte de baseball ? », S’enquit Evain, pas franchement rassuré. Du coup, il n’osait même pas repousser la rousse. Elle pouvait aussi lui casser les genoux à lui, après tout ! Et il avait besoin de ses genoux, hé ! « Attend. T’as déjà cassé les genoux de quelqu’un ? On est marié, si t’as un passé de roublarde, tu te dois de me le dire ! »

    En fait, il aurait préféré qu’elle lui réponde qu’elle faisait partie d’un gang ou quelque chose comme cela, plutôt que ce qui suivit. Il l’écouta attentivement, cherchant à comprendre où elle voulait en venir. Et quand il le comprit, il se releva avec sursaut dans le lit, en oubliant totalement que : 1) Judith était collée à lui, et que par conséquent, il la décolla sans faire exprès un peu… brutalement. 2) Au-dessus de son lit, il y avait une étagère, qu’il se prit violemment dans le front, agitant tout ce qui se trouvait dessus, à savoir principalement des babioles à l’effigie de vaches. La joie de retourner chez ses parents, hein ?

    « ENCEINTE ? Quoi ? Comment ? Aïe, putain, je crois que j’ai déjà une bosse… » Il se frotta le front en ronchonnant, la tête lui tournant un peu. A vrai dire, il ne savait même pas si c’était à cause de la douleur ou des doutes de Judith. En fait, il se doutait un peu qu’il s’était passé des trucs, leur nuit de noce. Il en avait des vagues souvenirs, mais avait juste peur que son imagination lui joue des tours. Mais alors… Non ? Il maudit son ‘lui’ du passé, qui, bourré, avait oublié vraisemblablement l’essentiel des cours d’éducation sexuelle au lycée : se protéger. Parce que maintenant…

    « Toi aussi ! Tu vas avoir une bosse ! Enfin, un ventre. Une bosse sur le ventre. Dans le ventre. » Il ne comprenait même pas lui-même ce qu’il disait. Il soupira, la fixant dans les yeux. « Bien sûr, que tu dois être enceinte. Tu n’as pas pensé à faire des tests ? Demain, à la première heure, on file à la pharmacie en acheter un ! »

    Voilà. Cela se plaçait ex aequo avec le mariage dans son top 5. Mettre enceinte une lesbienne. Après l'avoir épousé, au moins ! C'était déjà ça...

_________________________________________



Don't be a baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mer 7 Mai - 16:44

La réaction d'Evain en apprenant que j'étais enceinte ? Plutôt théâtrale à vrai dire : monsieur s'est tapé la tête contre une étagère, ce qui a fait voler plein de vaches. Franchement me prendre une vache en pleine gueule c'est pas trop mon truc, surtout quand elle est en plastique et non pas toute douce comme une peluche. Tu m'étonnes qu'il arrive jamais à conclure ! D'un le "viens chez moi, par contre faut pas faire trop bruit car je voudrais pas qu'on réveille mes parents" c'est pas trop un truc qui plait aux filles, mais alors j'imagine même pas la gueule qu'elles doivent faire en voyant le nombre de vaches dans sa chambre ! Ou c'est peut être juste que la première phrase décourage déjà le peu de filles qui pourraient être intéressées... du coup il n'a peut être jamais ressenti la honte de la présence de toutes ces vaches en emmenant une fille dans sa chambre...
Qu'est-ce qu'il a dit ? Et bien qu'on allait être jumeaux de bosse vu que mon bide allait pousser... Et oui il a dit que d'après lui je devais être enceinte, ce qui signifie que ... et bien ce petit con se rappelle lui de ce qui s'est passé cette putain de nuit de noce dans ce putain d’hôtel de merde dans cette putain de ville merdique ! Non je retire, Las Vegas n'est pas merdique, j'y suis née après tout. Lui s'en rappelle et pas moi. On sait tous ce que ça signifie : il a été tellement nul au lit que pour me protéger d'une telle nullité, mon cerveau a préféré refouler cette nuit.
"Bordel mais tu savais qu'on avait couché ensemble et il ne t'ait pas venu à l'esprit de me le dire ?! Et pire encore, t'as une boite pleine de préservatifs périmés, et ça ne t'ait pas venu à l'esprit d'en utiliser un ?! Rassure moi mon petit Evain, c'était quand même pas ta première fois ? Et rassure moi, on t'a expliqué qu'il faut mettre le bout de latex pour pas que tes graines, attirées par les ovules comme les cougars sont attirés par les jeunes hommes sortant de la puberté, ne fécondent un ovule et que du coup une fille soit en mis en cloque ?!"
Ok il fallait que je me calme ... après tout il était lui aussi bourré cette nuit là ... enfin ... il m'aurait quand même pas menti à ce sujet ??? Mouai non, faut pas exagérer non plus... il n'est pas assez futé pour avoir un plan autant machiavélique, et puis je ne vois vraiment pas quel intérêt il aurait eu de le faire.
"Est-ce que j'ai pensé à faire un test ? Oui mais c'est ton merdier à toi aussi donc je ne vois pas pourquoi je devrais m'occuper toute seule de cela. On est marier donc mes merdes sont aussi les tiennes... enfin je parle que des merdes au sens figuré. Si un jour tu oublies de tirer la chasse je te tue !"
Etant donner que je lui ai parler de la batte de baseball juste avant, je ne devrais peut être pas le menacer de la tuer; ça pourrait lui donner des idées comme aller voir mon dossier judiciaire et y a des trucs que je préférerai garder secret... comme quand j'ai montré mes seins à une policière, ce qui est loin d'être le pire...
"Enfin c'est une façon de parler... Je veux bien pisser sur le truc si c'est toi qui l'achète à la pharmacie... depuis le temps que je drague la pharmacienne, acheter un test de grossesse pourrait tout faire capoter... et puis comme ça, ça nous donnera du boulot à tous les deux : toi aller à la pharmacie, et moi pisser."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis INTERNE

Δ Date d'inscription : 24/01/2014
Δ Messages : 111
Δ Ft. : Dave Franco
Δ Fiches : Présentation
Liens
Journal intime
Δ Équipe : Equipe
Δ Banque : Compte en banque
Δ Points : 685 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mar 17 Juin - 12:58

    Non seulement il faisait chaud dans cette chambre, mais en plus avec Judith dans son lit, et avec la gêne qui embrasait ses joues, Evain avait l’impression de cuire. Il se releva du lit, se dégageant de ses couvertures devenues insupportables. Il n’était qu’en sous-vêtements, mais franchement, au point où il en était cela n’était plus franchement important. Il croisa ses bras sur son torse, et envoya valser sous son lit une des vaches qui était tombée de son étagère. Foutu ruminant. Il prit une profonde inspiration. Il fallait qu’il mette les choses au clair. Du moins, si cela était vraiment possible. Cette situation était un tel bazar qu’il faudrait un miracle pour que cela soit un jour compréhensible. Qui disait miracle, disait aide d’un ‘Être supérieur’, et même si Evain n’était pas chrétien, il se disait que si un Dieu ou un truc du genre existait, il ne les aiderait jamais avec un miracle. Franchement, vu leur situation actuelle, cela devait être plutôt Satan qui s’occupait de leur cas.

    « Je n’étais pas sûr que nous ayons réellement couché ensembles. Nous avions tous les deux trop bu, j’avais un doute mais jusqu’alors, j’étais pas sûr. Maintenant, je crois que c’est assez clair… », Précisa-t-il, sur la défensive. Il fronçait le nez, un peu boudeur.  Il ne voulait pas passer pour le gros porc qui avait profité de l’ébriété d’une jolie rousse. Jolie rousse lesbienne, il fallait le préciser. « Et ce n’était pas ma première fois, et je sais utiliser un préservatif. Si ça se trouve, c’est toi qui m’a tellement pressé ce soir-là que j’ai oublié d’en mettre un ! On saura jamais, alors ne reporte pas toute la faute sur moi ! »

    Il essaya de maîtriser son ton, pour éviter de faire trop de bruit. Bon, cela aurait été un miracle que ses parents n’aient pas déjà été réveillés par les cris hystériques de Judith. Puis au pire, il s’en moquait. C’était sa vengeance personnelle pour la collection de vaches qui pourrissait sa chambre.

    « J’hallucine, je suis menacé de violence conjugale maintenant… », Souffla-t-il en levant les yeux au ciel, à la remarque assez disgracieuse de Judith sur les merdes et compagnies. Au moins, il était sûr de ne pas s’ennuyer avec une personnalité aussi forte. Mais s’il pouvait au moins avoir des nuits tranquilles, ce serait quand même mieux… Il soupira, hochant la tête à la proposition de la rousse, pas franchement motivé pour autant.

    « D’accord, j’irais à la pharmacie. Mais si t’es en cloque, t’as pas l’impression que ton plan ‘pharmacienne’ est gâché, de toutes manières ? Si elle te voit débarquer en mode baleine un de ces quatre ? Enfin bref. J’irais acheter cela demain matin. En attendant, pas un mot à mes parents. Ils sont déjà à deux doigts de me déshériter… », Marmonna-t-il en baissant les yeux, fixant ses pieds d’un air boudeur.

    « J’ai même pas de quoi élever un gamin, surtout depuis Vegas… Et rassure moi, tu n’as pas rebus d'alcool depuis... notre mariage...? Je veux pas d’un bébé en mauvaise santé ! »

_________________________________________



Don't be a baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   Mar 17 Juin - 23:55

Il avait un doute. Il devait vraiment être bourré lui aussi ce fameux soir à Vegas. Mais il aurait quand même pu m'en parler ... est-ce qu'il n'en a pas parlé parce que je lui fait peur ? ... Mouai non, je ne l'effraye pas vraiment sinon il n'oserait pas me répondre de la façon dont il le fait habituellement ; et il n'oserait pas essayer de rejeter la faute sur moi. Le presser ? Moi ? C'est absurde ! J'ai certes parfois l'alcool un peu "pute", et j'ai certes peut-être déjà couché avec des filles dont je ne suis pas fière, je pense que j'aurais quand même réalisé que c'était un mec. Il aurait suffit que je réalise que c'était un mec pour que l' "alcool pute" ne fasse plus effet ... enfin je crois. Mais alors pourquoi j'ai couché avec lui ? L'alcool peut vraiment tout expliquer ? Vu ma seule expérience avec un pénis (enfin, celle que je pensais être la seule jusqu'à ce que je n'ai plus mes règles), je ne vois vraiment pas pourquoi j'aurais voulu remettre ça avec Evain ce soir là. Non je ne raconterai pas ma première fois avec un mec. Il faut bien que je garde quelques secrets de temps en temps. Et puis je n'ai pas trop envie de penser à cela alors qu'Evain parle de ma jolie pharmacienne.
"Je ne retournerai pas dans cette pharmacie avant d'avoir accouché. Ni vu ni connu. Je t'enverrai parfois prendre de ses nouvelles et la prendre en photo et puis voilà. Le plan "pharmacienne" ne sera pas gâché. Mais merci en tout cas Evain de bien vouloir aller acheter le test à ma place. Et ne t'en fais pas pour ton héritage. Soyons honnête, ton héritage finira par devenir l'héritage de Fœtus donc ne balançons pas de l'argent par les fenêtres."
C'est sûr qu'actuellement, niveau héritage, à part la collection de vaches, je ne vois pas trop ce que lui pourrait apporter. Quoi que pour un fœtus, ce serait déjà pas mal.
Voilà qu'Evain fait sa petite tête boudeuse. J'ai horreur qu'il la fasse car elle me fait craquer. Je n'ai pas beaucoup de faiblesses qu'il puisse utiliser, mais cette petite bouille boudeuse en est une. Heureusement qu'il ne s'en est pas encore rendu compte !
Et si c'était ça l'explication de pourquoi on a couché ensemble ! Il m'aurait fait craqué avec cette bouille, et ensuite "alcool pute" aurait pris le relais. Cette hypothèse est quand même plus élaborée que celle de l'avoir pris pour une femme, même si elle reste tout à fait plausible. Vu je suppose qu'il est possible que nous nous soyons rencontrés dans un bar de travesti car c'est là-bas que j'ai l'habitude d'aller boire, et que vu que c'est un garçon, j'aurais pu imaginer que c'était une fille habillée en mec pour aller en accord avec le bar, mais je ne vois vraiment pas comment Evain aurait pu finir dans ce bar. Est-ce qu'il me cache un nom de scène genre "Sophie Travesti" ?
"Je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool depuis que ma petite amie m'a foutue à la porte en apprenant notre mariage. Ensuite, j'ai réalisé qu'il y avait une chance qu'une de tes saletés de petites bêtes soit rentrée dans mon œuf. Et enfin, vu la gueule qu'ont les gosses dans tes bouquins de médecine, je préfère pas tenter le diable... surtout qu'il aura déjà la malchance d'avoir 50% de ton patrimoine génétique.
D'ailleurs, en parlant de ton patrimoine génétique, j'ai des truc à savoir ? Tu t'es fait refaire le nez ? Tu avais les oreilles décollés avant ? As-tu eu besoin d'un appareil dentaire quand tu étais enfant ? Car on est pas mal pauvre donc Fœtus finirait avec des dents toutes tordues sinon. Tu as un micro pénis ? Ce qui expliquerait un certain nombre de chose vu ta vie sentimentale... Enfin tu vois le genre d'infos utiles ...
Et pendant que j'y suis avec mes questions, qu'est-ce que tu foutais dans un bar rempli de travestis ? Est-ce le genre de chose qu'il vaut mieux apprendre assise ? Tu peux tout me dire vu que je suis assise sur ton lit. Lit qui, entre parenthèse, serait beaucoup plus confortable pour une femme enceinte que le canapé du salon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

❝ ❞


MessageSujet: Re: Mari et femme ... ▬ Judith & Evain   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mari et femme ... ▬ Judith & Evain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» la femme le mari et l'amant
» Théâtre : ma femme est folle
» LU POUR VOUS SUR LE WEB: PROBLÈMES D'INFIDÉLITÉ DE LA FEMME
» La femme dans le cinéma italien [thèse gloubibglouba]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux :: Ton aventure est ici :: ▬ Los Angeles :: ▬ Habitations-