Partagez | .
 

  ▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
❝ Je suis le GRAND CHEF

Δ Date d'inscription : 05/11/2013
Δ Messages : 151

MessageSujet: ▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian   Sam 22 Mar - 18:57


Un Vœu

Thalia & Killian

En ce début de soirée de 31 décembre, vous vous rendiez chacun de votre côté retrouver des amis différents. Mais ce à quoi vous ne vous attendiez pas, c'est qu'alors que vous marchiez tranquillement, voilà que vous vous transformez en pokemon... Thalia, te voilà devenue un Spinda. C'est un espèce de lapin qui semble bourré lorsqu'il marche. Tu as d'ailleurs énormément de mal à marcher. C'est quand même dur le fait de se sentir comme bourré alors que la soirée n'a même pas encore attaqué. Mais bon, tu n'es plus si loin du bar où t'attendent tes amis. Alors que tu fais plein d'efforts pour marcher droit,mais te voilà face à une sale toute petite bestiole qui se met à te parler.C'est le genre de petite bête qu'on voit se déplacer au-dessus de l'eau. Comme toute personne censée, tu décides d'écraser cet Arakdo. Je dis tu décides car tu es quand empotée comme pokemon, donc tu n'arrives jamais à mettre ton pied (ou plutôt ta patte) où tu désires vraiment... sans parler du fait que l'arakdo semble assez rapide tout en essayant de te raisonner, de te demander de te calmer. Ah oui, Kilian, si tu ne l'as pas encore compris : c'est toi l'Arakdo qu'elle essaye d'écraser. Donc pour résumer, Thalia te voilà devenue un lapin bourré, et toi Kilian tu es une bébête que tout le monde aimerait bien écraser. Si vous désirez que tout revienne à la normale, la seule solution c'est Jirachi. Bon courage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-tenebris-lux.creer-un-forum.net
« Invité »

avatar
❝ Invité ❞


MessageSujet: Re: ▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian   Dim 23 Mar - 19:55



A Wish !
ft Thalia L. Bridgestone & Killian M. Lovecraft


    Un. Deux. Un. Deux. Un pas devant l'autre et s'en suit le deuxième. Une mécanique, que nous connaissons par cœur. Le pied se pose, l'autre s'élève. Une impulsion percute notre bassin, le soulevant. Nos bras se balancent, les muscles se tendent. Notre tête reste haute, fier, droite. Et nous marchons. Mes pieds souillent le trottoir, de ma puanteur humaine. Un... deux... un... deux. Papier à musique. Doux cliquetis temporel. Horlogerie en or des vies. Une seconde... deux secondes... Mathématiques. Un an, deux ans. Addition. Surendettement. Argent. Suivez-vous mon raisonnement ? Tout commence par un et tout se continue par deux. Mais en aucun cas cela se termine, non. Cela se répète. En cette année, j'en commence une nouvelle. Une deuxième qui sera à la fois ma première. Complexe n'est-ce pas ? Le soir avait frappé l'atmosphère. Le froid malmenait l'air et taquinait mes arrogants poumons qui brassaient le tout dans ma serre. Arf, dois-je tout vous expliquer ? Alors réfléchissez un peu ! Je marchais donc, les rues étaient parsemées de festivité. J'entendais le délicieux bouchon s'évadait du champagne. Je pouvais également voir les délires d'une boisson festive et … sentir sa passion également.
    Où était Art' ? A la maison. J'avais envie d'être seul pour cette soirée. Pour me combler dans ma solitude. Me fait-elle mal ? Inexorablement. Lorsque vous vivez dans un monde qui ne vous comprend pas, le seul refuge est la solitude de l'âme qui se complet dans son propre univers... vide. Emplit de désirs, de passions, de rêves, de végétations. Mais vide de réalité. Violon, violon, joue ma mélodie. Piano, piano, construit cette harmonie. En ce contre-point, je verrais les illusions de ma propre infamie. Suis-je saoule ? Non. Cela est pour les perdants, pour ceux qui n'ont jamais accepté leur différence et qui tentent de fuir la réalité. Moi,je ne la fuis pas, je l’exècre. Dépressif ? Je répondrais simplement pensif. Nous pouvons avoir des idées noirs sans que cela n'affecte notre corps, notre vision incertaine d'un monde que l'on dit en déclin. Oui, je suis pensif en regard le drapé lumineux du ciel. Pensif en sentant la lumière des lampadaires venir timidement effleurer mes différents visages. Quelle est la recette du bonheur ? Tss, inutile. Je ne suis pas un pessimiste. Bien au contraire, un éternel optimiste qui ne caresse pas les poignets avec de délicieuse lame sous le simple prétexte que c'est trop dur...
    J'en viens à ignorer mon passer. Ma vie. Mes parents... mon stupide frère. Carpe Diem ! Éternel épicurien que je suis... Je ne sais pas. Je ne pense pas. Vis-je ? Ou resterai-je ainsi ? Tout s'embrouille... comme vous pouvez le lire. Pétale de l'espace, caressant mon existence, elle arrive. Je ne la ressentais... pas encore... Mon corps se transforme... IL BOUILLONE QUE DIS-JE ! Mon souffle se coupe, mes pensées se métamorphosent. Non... elles sont oppressées. Quelque chose implosait. Un cœur ? Non.

    Je tombais alors d'un coup. Mes pensées obscurcis retrouvèrent très vite le fil d'Arianne. Ma tête se releva... tout semblait... si grand ? Je me redressais... ah bah nan j'étais déjà debout... Et je glissais... sur du goudron ? Je comprenais plus rien, me débattant pour que mes petites pattes soient droite. Puis soudainement, je vis une énorme patte que j'évitai de peu tenter de m'écraser.

       Ecstasy ? LSD ?

✪✪✪
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Lakeshore
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je fais partie de la TEAM SOLEM

Δ Date d'inscription : 23/01/2014
Δ Messages : 134
Δ Ft. : Emma Roberts
Δ Fiches : Ω Fiche.
Φ Liens.
Δ Banque : π Banque.
Δ Points : 500 pts.

MessageSujet: Re: ▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian   Ven 28 Mar - 19:30

Killian M. Lovecraft & Thalia L. Bridgestone
Un voeu
Une nouvelle année qui commence. Un nouveau départ, une nouvelle vie. Ou pas. Non, pas de nouvelle vie. Ma nouvelle vie a déjà commencé depuis un moment déjà, ou plutôt devrais-je dire ma double vie. Vivre dans le mensonge, v oilà à quoi j’étais en train de me préparer psychologiquement. C’est assez dur vous savez, tout nier devant vos parents, vos amis, vos proches, mais j’ai appris à mes dépends que l’on ne peut compter uniquement que sur soi-même. Il n’y a pas d’amis que des moments d’amitié, dans chaque ami se cache la moitié d’un traitre, je pourrais continuer longtemps comme ça. Non sincèrement, je ne pense pas que vivre dans le mensonge est une mauvaise chose. Tout le monde a son jardin secret, moi également, et si  mes proches venaient à apprendre que je faisais partie de la Team, alors qu’il en soit ainsi. Ils l’apprendront. Je ne regrette rien.  On dit que l’homme est maitre de son destin, mais je ne pense pas que dans mon cas, il y ait un échappatoire. Quand on rentre dans ce genre de camp, c’est pour toujours. C’est le risque que j’ai pris, et je compte bien l’assumer jusqu’au bout, tant pis pour mes rêves de petites filles. Tout se fera sous Solem. Le mariage, les enfants.. Mais je ne tiens pas à partir d’ici, pas maintenant, je ne tiens pas à mourir. Je suis beaucoup trop jeune pour ça.

Je marchais dans les rues, bondées de monde. Forcément, ce soir, c’était LE soir. Fêter le nouvel an n’a rien d’exceptionnel en soit, et pourtant, tout le monde faisait comme si c’était quelque chose qui n’était pas anodin. Certains commençaient même à boire alors que la soirée n’avait pas encore commencé. Quel gâchis. Boire, uniquement dans le but de boire, dans le but d’être ivre et dans le but de vomir, encore une chose inutile de ce cher monde. Certains diront que s’ils ne boivent pas, ils ne s’amusent pas en soirée, tout leur semble différent, ils ne rient plus aux blagues et se demandent encore ce qu’ils font là, si leurs amis sont vraiment leurs amis. Ou plutôt, sont-ils de vrais amis, ou des amis de café ? Ils y en a même qui pensent, que s’ils ne boivent pas, ils décevront leurs proches, parce que justement, on leur a dit que lorsqu’ils buvaient, ils amusaient la galerie, ils étaient plus drôle. Ça en devient une vraie maladie et les gens ne s’en rendent pas compte. Pourtant, beaucoup s’en sorte, mais certains rechutent. Mais je ne suis pas là pour vous faire la morale sur l’alcool, ce serait assez déplacé de ma part. Moi aussi, je fais parti de ces personnes qui n’arrivent pas à s’amuser sans avoir bu, qui posent le pour et le contre si la vie vaut la peine d’être vécue. Rassurez-vous tout de suite, si je suis encore là à vous dire tout ça, c’est que la balance a tourné en faveur du pour.  

Je me souviens que ça m’a prit d’un seul coup. Comme ça, SBAFF ! Douleur au niveau de l’abdomen, épigastralgie, gastrite, peu importe. Le genre de chose qui te force à te plier en deux, à te coller contre un mur en espérant que ça passe, à faire en sorte que tu respires lentement jusqu’à ce que tu te sentes mieux, jusqu’à ce que tout redevienne à la normal. Mais non, rien ne revient normalement. J’ai envie de pleurer, mais rien, il ne se passe rien, les larmes ne coulent pas, elles me brûlent, mon système lacrymal ne fonctionne plus. C’est la fin, ça y’est, je vais mourir. Je le sens. Ça me prend dans la gorge, et ça m’empêche de respirer, et voilà que je m’évanouis. Je me réveille, sûrement 10 secondes plus tard, toujours adossée contre ce mur, je n’y vois plus rien, tout est flou. J’ai un mal de crâne pas possible. L’impression d’avoir la gueule de bois, avec un gros trou de mémoire de la veille. Cependant, je n’arrive pas à discerner quelle heure il est, je ne me rappelle pas avoir été en soirée, mais ce qui est sûr, c’est que vu mon état, je n’ai pas su m’amuser autrement. Ce qui m’inquiète le plus, c’est que si j’avais été en soirée, mes amis auraient insisté pour que je reste dormir, ou bien ils m’auraient raccompagnée, mais non. Je suis bel et bien toute seule. Un insecte glissait devant moi, une araignée sûrement. Je n’aime pas les araignées, si je pouvais les voir mortes, je le ferais volontiers. Mes jambes sont lourdes, j’ai l’impression de partir en arrière, et pourtant j’essayais tant bien que mal d’écraser cette sale bête. La voyant flou, ne marchant pas droit. La nuit va être longue. Très longue.
... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Koppa »

avatar
❝ Je suis un MODÉRATEUR SANS LIMITE

Δ Date d'inscription : 14/12/2013
Δ Messages : 229
Δ Points : 0 pts

MessageSujet: Re: ▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian   Sam 5 Avr - 20:16

Un Second Vœu
La vie peut vraiment être pourrie. Comme si le premier vœu exaucé par Jirachi n'était pas déjà assez perturbant, voilà qu'il se met à pleuvoir ... des bananes. Euh ? Mais pourquoi ? La faute d'un singe du zoo voilà tout. Dommage pour vous car les bananes explosent en touchant le sol. Le trottoir va vite se recouvrir de peaux et de "compotes" de bananes. Qui veut glisser ? Qui veut se faire écraser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

❝ ❞


MessageSujet: Re: ▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian   

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ 2E ÉVENT Δ « Un Vœu », Thalia & Killian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux :: Jeux et liens extérieurs :: ▬ Archives des rps-