Partagez | .
 

 Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Ven 6 Juin - 20:21

Les bars ont toujours été mes refuges. J'y vais certes souvent pour boire, mais avant ils avaient une toute autre signification.
J'ai grandi à Las Vegas, élevée par une famille très croyante. Très tôt mon attirance pour les demoiselles m'a perturbée. Etre lesbienne était d'après moi inimaginable. Le pasteur disait que c'était une maladie, une action des démons ... Quand ce genre de chose vous arrive, vous avez deux choix : soit vous racontez tout à votre famille qui va vous emmener chez le vieux pasteur qui va vouloir vous exorciser, soit vous vous renseignez de vous même et vous remettez en cause les paroles du pasteur. J'ai choisi la seconde solution. Je suis allée à la bibliothèque et j'ai écrit "fille attirée par fille" sur l'ordinateur. Bon je n'imagine même pas quel genre de réponse vous trouveriez aujourd'hui... Un certain nombre de films érotiques sans doute. Mais je n'avais pas trouvé grand chose pour tout vous dire à cette époque. Il faut dire que je ne savais pas utiliser un ordinateur et que du coup je n'avais même pas ouvert de page internet, j'avais tapé dans le vide. Du coup, n'ayant pas mes réponses, je me suis rappelée qu'il y avait un bar pas très loin de chez moi que mes parents et leurs amis (pas très ouverts d'esprit) appelaient le "bar des abominations". Il me fallait des réponses, et je pensais pouvoir les trouver dans ce bar. Un soir, j'ai donc fait le mur pour me rendre dans ce bar. Imaginez la tête du videur en voyant une fille de 10 ans (mais j'en paraissais 7 ou 8) en pyjama qui veut rentrer dans un bar de travesti. Lorsque le grand videur qui semblait faire le double de ma taille m'a demandé ce que je venais faire ici, voilà ce que je lui ai répondu : "Je cherche des réponses... je crois que je suis plus amoureuse des filles que des garçons ... je crois que je suis une abomination alors je me suis dit que je trouverais mes réponses ici, dans le bar des abominations...". L'homme aurait pu me dire de rentrer chez moi, me réprimander, faire comme si de rien était en laissant rentrer les autres clients ... Au lieu de ça, il me fit rentrer, et me présenta au patron. Ce dernier me fit m’asseoir au bar, me servit un verre de jus de fruit, et coupa la musique. Il répondit à toutes mes questions avec l'aide de la clientèle. C'était la première fois que je me sentais chez moi, là dans un bar rempli d'hommes maquillés et portant des robes. J'ai très vite arrêté de compter le nombre de nuits durant lesquelles j'ai fait le mur pour retourner dans ce bar pour retrouver ces personnes devenues mes amis.
Je n'ai pas raconté cela pour rien. Je voulais expliquer pourquoi les bars étaient pour moi des refuges. Mais je n'ai jamais vraiment retrouvé la même maison que dans ce bar travesti. Du coup je me suis mise à boire pour compenser, lorsque je n'étais pas avec ces amis. Et petit à petit, boire est devenu une solution à beaucoup de chose, et est devenu une habitude.
Ce soir je suis à la recherche d'un refuge, à la recherche d'amis ... mais à Los Angeles je n'ai pas vraiment d'amis (ou du moins, je n'ai pas d'amis qui accepteront de bon cœur de m'écouter). Ce soir j'ai donc besoin de boire. Je me suis donc rendu dans un bar, mais le truc qui pousse dans mon ventre m'interdit de boire. Un homme semble boire seul au comptoir.
"Salut moi c'est Judith. Comme tu peux le voir je suis enceinte, donc je ne peux pas boire d'alcool. Or j'en ai besoin. Je te paye un verre si tu me laisse le sentir avant que tu ne le boives devant moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis un SCIENTIFIQUE

Δ Date d'inscription : 17/04/2014
Δ Messages : 76
Δ Ft. : Benjamin Stone (avatar by .sparkle)
Δ Fiches : Mon histoire
Mes amis
Mes actions
Δ Équipe : Mon soutien dans cette drôle d'aventure
Δ Banque : Mon argent
Δ Points : 2210 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Lun 16 Juin - 20:16


Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci !



Drôle de proposition
Cela fait plusieurs jours que je piétine dans mes recherches. Statitik se laisse faire comme il se doit, mais je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas très bien à l’étudier. Peut-être à cause de sa petite taille qui rend les choses plus compliquées ? Je ne sais pas. Mais ma sœur a bien vu que j’étais à bout de nerf et m’a conseillé de sortir un peu pendant qu’elle surveille mes quatre petits monstres. Ce qui n’est pas pour lui déplaire, elle aime autant mes Pokémons que les siens. C’est d’ailleurs Ainslinn qui leur a trouvé des surnoms. Je n’étais pas très pour, mais elle vite apprit à mes Pokémons à reconnaître le surnom qu’elle leur a donné et du coup j’ai dû continuer sur son chemin. C’est pas moi qui va en donner, je ne serais pas en trouver. Enfin voilà, me voilà dehors conduisant sans réel destination.

Je n’ai personne à aller voir. Avant que je devienne scientifique, je n’étais pas vraiment vivable. J’ai été un sale con, j’en ai conscience. Maintenant j’ai bien quelques personnes que je pourrais considérer comme des amis, mais il s’agit que de collègues de travail et je n’ai donc pas envie d’aller voir car dans la conversation on finira par parler de notre travail. Je sors justement pour essayer de ne plus y penser, alors je vais éviter mes collègues. J’errai encore un moment dans les rues jusqu’à m’arrêter dans un bar. Après tout j’ai rien d’autre à faire alors traîner dans un bar peut faire passer le temps.

J’allai m’installer au comptoir sur un grand tabouret et réfléchis à ce que je pouvais commander. Une bière ? Bof. Je regardai ce qu’il proposait et finalement commandai une vodka. Quand la boisson fut devant moi j’en bus tout de suite une gorgée qui me remémora des souvenirs. Je me vis quelques années plus tôt avec Calypso dans un bar du même genre et avec la même boisson et cette phrase qu’elle m’avait dit : « Seth. La vodka c’est comme les granola, ne parie jamais que tu n’en prendras qu’un ». Ça s’est avéré exact. On a tous les deux finit dans l’excès et dans le parc d’à côté où Calypso m’a supplié pour qu’on aille dans le manège avec les cheveux de bois. Le problème quand on est totalement bourré et qu’on est dans un truc qui tourne, c’est que ça nous tourne vite à l’intérieur et on vite descendit du manège, Calypso rendant tout ce qu’elle avait bu dans la soirée. Moi, j’ai plus résisté. Je me suis juste réveillé à 4h du matin avec de terrible brûlure  à ma gorge et comme toute gueule de bois qui se respecte ça a fini aux toilettes. Mais avant ça, je me rappelle des rires pour rien, la sensation de pouvoir tout faire, la sensation que rien ne peut nous atteindre. Mais quand on est seul l’alcool n’a pas le même goût. Je pris une nouvelle gorgée. Non vraiment pas le même goût, mais un goût amer et chaud qui remonte des souvenirs dont j’aimerais bien me passer.

Une femme vint près du comptoir et quand je me retournai vers elle, elle se présenta. Cette Judith m’apprend qu’elle est enceinte (même si ça se voit) et que par conséquent l’alcool n’est pas même si elle en a envie. Finalement elle me propose de m’acheter un verre si elle me laisse le sentir un peu avant que je le bois. Je la détaillai de haut en bas. Quel drôle de proposition. Mais après tout, si elle aime boire, ça ne doit pas être drôle d’en être interdit à cause d’un fœtus dans le ventre. Pour demander ça elle doit vraiment être désespéré alors je me voyais mal refuser.

_Va y. Assis toi et commande ce que tu veux sentir avant que je le boive.

Je finis mon verre cul sec, vu qu’apparemment j’aurais bientôt le droit à un deuxième. Quand elle fit son choix je demandai aussi une touillette pour aller dans le verre. Le barman me regarda bizarrement, mais accepta. Je mis la touillette dans le verre et la ressortis pour la présenter à la jeune femme.

_Tiens. Tu peux mettre ça dans ta bouche pour avoir un peu le goût aussi. C’est pas quelques gouttes qui tueront ton enfant.

De juste avoir un peu le goût dans la bouche, je suis sûr que ça lui fera du bien. Et puis pour venir dans un bar et proposait ce qu’elle vient de proposer à un inconnu, c’est qu’elle doit vraiment avoir envie plus que de sentir le liquide. Mais bon. Avec la tentation que je lui offre, il faudra que je fasse attention à ce qu’elle ne va pas plus loin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Jeu 19 Juin - 9:10

Le jeune homme accepta ma proposition. Je dois vous avouer que j'ai moi même été surprise ! Je m'attendais davantage à un regard bizarre, genre "c'est quoi cette cinglée". Certes il m'a détaillé de haut en bas, mais sans pour autant avoir un air supérieur. Et je ne sais pas s'il n'a pas carrément ressenti de la compassion par rapport à mon cas. C'est officiel, j'adore ce gars !
"Commençons doucement monsieur le barman... un martini s'il vous plait !"
Bon ok, on ne doit pas tous avoir la même définition de "doucement", mais disons que j'aurais pu demander des shooter...
"Tu penses vraiment à tous toi. Et vous là monsieur le barman, pas besoin de le regarder trop bizarre comme ça, surtout que dans les bons bars on vous donne le martini avec une olive."
Comment est-ce possible de passer du monde des bisounours grâce à mon acolyte de boisson, à un monde de froideur avec le barman ? Bon ok je dois avouer que j'ai vu qu'il y avait une barmaid vraiment très sexy, donc j'espère un peu qu'en soyant une garce, le barman échangera sa place avec la demoiselle.
"Dis moi mon petit acolyte de boisson, c'est quoi ton petit nom tout mignon ? Et qu'est ce que tu es venu faire ici tout seul ? Ne me dis pas que tu es venu t'envoyer en l'air et que du coup je viens de casser tes plans... Ou alors tu es un psychopathe ? Il parait qu'ils semblent très agréables de l'extérieur. En tout cas, si tu comptes m'agresser, fais gaffe car je suis persuadée que Foetus à une batte de baseball avec lui dans mon bide vu les coups qu'il me donne parfois."
STOP JUDITH ! Tu vas finir par l'effrayer !
"Enfin bref ... rassure moi, tu n'avais pas des vues sur le barman j'espère, car vu comment je lui ai parlé, je pense que j'ai réduit tes chances à 0. Mais si tu veux que je te trouves un beau mec gay, tu as juste à demandé pour que je joue les entremetteuse toute la soirée... ou une jolie fille d'ailleurs..."

Judith tu t'enfonces ...
"Bon avant que tu te barres en courant en me prenant pour une cinglée, je vais me présenter. Hello moi c'est Judith, une paparazzi lesbienne enceinte d'un mec hétéro avec qui je suis mariée depuis une soirée à Las Vegas beaucoup trop arrosée. Et si tu te poses la question, il a réussi du premier coup à me foutre enceinte le soir de notre mariage. Je pense que maintenant, tu peux te dire qu'au final je suis bien moins cinglée que la marraine la fée qui m'a donnée cette destinée pourrie."
Judith franchement, tais-toi et suce ta touillette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis un SCIENTIFIQUE

Δ Date d'inscription : 17/04/2014
Δ Messages : 76
Δ Ft. : Benjamin Stone (avatar by .sparkle)
Δ Fiches : Mon histoire
Mes amis
Mes actions
Δ Équipe : Mon soutien dans cette drôle d'aventure
Δ Banque : Mon argent
Δ Points : 2210 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Jeu 3 Juil - 2:34


Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci !



Drôle de proposition
Judith commanda un Martini ce qui était apparemment pour elle une boisson douce pour commencer. Nous avons pas la même définition de commencer doucement, mais je n’étais pas contre cette boisson. Je vis la jeune femme râlait contre le barman. De toute façon je n’aime pas les olives, donc ce n’est pas si grave, mais je ne l’interrompis pas. De toute façon elle se mit vite de nouveau à me parler. Je souris quand elle me demanda « Mon petit nom tout mignon ». Pour être petit il est petit mon nom, une seul syllabe. Rien de compliqué à retenir.

_Je m’appelle Seth.

Elle enchaina ensuite sur la question suivant, mais ajoutai son commentaire avant que je puisse y répondre. Tout en buvant une gorgée de mon Martini je fis « non » de la tête. J’étais sûrement pas ici pour ça. La seule fille avec qui j’en aurais envie ne peut sans doute plus me voir en peinture. Et puis, je sais même pas ce qu’elle est devenue… Je ne bronchai pas quand Judith me dit que je pourrais être un psychopathe, mais que si c’était le cas son Fœtus serait se défendre. Cette information me troubla. Fœtus. Elle n’avait pas encore trouvé de nom pour son enfant ? Pourtant vu son ventre c’est pour bientôt. Il serait tant d’y songer. Ou peut-être qu’elle attend de savoir le sexe. Mais quand même. C’est la première fois que je vois une femme enceinte appelé son futur enfant « fœtus ». Même si c’est ce qu’il est on ne pas le nier, mais tout de même… Par chance Judith continua sa tirade ce qui me permis de ne pas avoir à réagir sur ce qu’elle venait de dire. Je regardai le barman dont elle venait de parler.

_Pas vraiment mon genre.

J’ai vraiment l’air gay ? Qu’es ce qui a pu lui faire croire ça ? Bordel. J’espère que je ne suis pas trop maniéré. Je peux être maniaque certes, mais je pense pas faire des manières si ? Mais elle finit par dire qu’elle pourrait aussi jouer l’entremetteuse pour une fille. Je jetai un coup d’œil aux personnes dans le bar. Non aucune n’est mon genre. Et de toute façon j’ai pas eu l’habitude de plaire aux filles depuis longtemps ou alors je l’ai pas vu. Ce qui peut être probable aussi. Judith prit le temps de se présenter et ce que j’entendis failli me faire tomber de ma chaise. Waouh. Pour être original ça c’est original, même extraordinaire. Ma surprise devait se voir sur mon visage je vus un peu mon verre le temps de réfléchir à ce que je pouvais bien sortir et le seul qui venu fut ça :

_Et bien… On peut dire que tu es une personne hors du commun.

Je ne pense pas qu’on peut trouvait mieux pour la définir. Je me sentie un peu obliger de me présenter.

_Donc moi c’est Seth. Mes parents sont morts quand j’avais 18 ans pendant l’orage qui a ramené les Pokémons sur terre. Après ça j’ai dû me débrouiller seul pour gérer l’entreprise de mon père qui me bouffait les nerfs. Je suis devenu un con haïssant les Pokémons et à cause de ça j’ai perdu ma copine et ma sœur et la pluparts de mes amis aussi. Finalement grâce à un Wattouat je me suis mis à m’intéresser aux Pokemons et j’ai renoué les liens avec ma sœur. Aujourd’hui j’ai laissé l’entreprise de mes parents dans les mains de quelqu’un d’autre et je suis finalement scientifique Pokemon. Pas toujours très doué pour ce que je fais car j’ai du retard par rapport aux autres scientifiques qui ont souvent commencés plus tôt mais je me débrouille comme je peux.

Ça fait drôle de parler de moi comme ça, mais c’est un très bon résumé. Je failli boire le verre cul sec mais je laissai un fond et poussai le verre vers Judith.

_Si tu veux sentir le fond restant, c’est maintenant.

Il y avait un piano au fond du bar. Un très vieux piano ça se voyait. Mais quelqu’un se mit à jouer. Enfin si on peut appeler ça jouer. Quel horreur pour les oreilles. Je ne pus m’empêcher de fronçait les sourcils et de lancer un regard noir en direction du joueur. Quand on ne sait pas jouer, on s’abstient d’égorger le beau son d’un piano en public.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Sam 5 Juil - 14:15

Bon et bien mon copain de beuverie s'appelle Seth. Heureusement qu'il ne s'appelle pas Sam sinon je me serais sentie coupable de le faire boire. Ben oui, s'il s'appelait Sam, je suis certaine qu'il aurait été de corvée de "rester sobre". Mais bon, il s'appelle Seth et ne semble pas avoir des amis dans ce bar. Du coup, pas besoin de se sentir coupable de le faire boire... ni d'avoir parler mal au barman vu qu'au final, il n'était pas la proie de Seth. Disons juste que mon pauvre ami ne semble pas d'humeur à chasser, et surtout pas des mecs. Ça nous fait un point commun ! Bon ok, le fait de ne pas vouloir se taper de mecs et le fait d'aimer boire... 1+1 ... 2 ! On a deux points communs au final ! Bon ok j'avoue que je ne suis pas sure qu'on puisse en trouver beaucoup d'autre mais c'est déjà ça non ?
Bon bah, j'en ai trouvé un de plus : on a tous les deux une marraine la fée vraiment merdique ! Franchement mais on a fait quoi dans nos vies antérieures pour mériter cela ? Oui oui j'avoue, ma vie ressemble à une comédie par rapport à la sienne...
"Et ben dis donc ... ta jeunesse n'a pas du être très facile ... je ... je suis désolée ?"
Oui je ne savais pas quoi dire d'autre. C'est pas ça qu'on dit normalement dans ce genre de situation ?
"Mais le point positif est que tu sembles avoir totalement repris ta vie en main !"
Bordel mais ça fait mal aux zygomatiques de faire un grand sourire ! Tu m'étonnes que j'évite de sourire. C'est officiel, j'ai fait mon sport de la semaine !
"Non non c'est bon, j'ai eu mon compte avec le martini ... Barman, prépare nous des shooters !"
L'homme derrière le bar ne semble pas vraiment m'aimer vu qu'il a fait une grimace en m'entendant.
"Fais pas cette tête bordel ! Si tu nous sers vite et bien, je te filerais un bon pourboire. Dans le cas contraire, tu auras droit à une crise d'une femme enceinte. A ta place je ferai gaffe car on ne sais jamais ce qui peut arriver avec nos hormones."
Quitte à se faire un ennemi, autant qu'il nous craigne et se rende utile.
"Dis moi Seth, vu le regard que tu lances à ce pauvre mec qui est vraiment une merde au piano, c'est soit l'hypothèse du psychopathe est toujours d'actualité, soit tu t'y connais vraiment en musique et voir un abruti salir ce pauvre piano t'hérisse les poils. Alors ? Alors ? C'est lequel ? Bon Ok j'avoue que si tu me dis que tu es un serial killer tuant les personnes faisant des fausses notes, il faudra que tu me rappelles de ne pas chanter devant toi ... Tu comprends je chante tellement bien que ça te donnerait envie de te suicider avec ... euh ... dis moi, si tu étais un serail killer, quelle serait ton arme de prédilection ?"
Bordel Judith mais c'est quoi cette conversation de merde ??? On t'a dit de ne pas le faire fuir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis un SCIENTIFIQUE

Δ Date d'inscription : 17/04/2014
Δ Messages : 76
Δ Ft. : Benjamin Stone (avatar by .sparkle)
Δ Fiches : Mon histoire
Mes amis
Mes actions
Δ Équipe : Mon soutien dans cette drôle d'aventure
Δ Banque : Mon argent
Δ Points : 2210 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Mar 15 Juil - 19:30


Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci !



Drôle de proposition
Judith ne sembla pas vraiment quoi dire après que j'ai lâché le super résumé de ma vie. Elle essaya cependant de s'excuser en précisant que mon enfance n'a pas du être facile. Je haussai les épaules et déclara :

_Il doit y avoir pire que moi.

À vrai dire je n'ai pas rencontrer de personnes qui m'ont raconté pire que ce que j'ai vécu étant jeune. Mais à vrai dire je connais peu de personne qui serait capable de se confier sur ce genre de truc. Je sais même pas comment j'ai réussi à sortir tout ça d'un coup. Peut être à cause de la franchise et la spontanéité de mon acheteuse de boissons. Et la boisson doit y être pour quelque chose aussi. Je n'aime pas parler de ma vie. J'ai toujours été réservé. C'est bien un des traits de caractère que j'ai conservé depuis mon adolescence, alors que de nombreux autres ont changé. La jeune femme constata que j'avais bien repris ma vie en main. C'est vrai. Même si je suis pas entièrement comblé, c'est bien mieux qu'avant. Niveau professionnel je n'ai pas à me plaindre, il y a juste ma vie sociale où ce n'est pas trop ça.

_J'ai plus ou moins repris les choses en main, oui.

Je finis mon verre pendant que Judith commanda des shooter. Je suis mal. Je tiens bien l'alcool, mais un peu trop de shooter et je serais mort. Mais bon pour l'instant je ne vais pas la vexer. Elle ne semble vraiment pas aimer le barman. Je me demande pourquoi. Certes, il n'est pas très aimable ni très souriant, mais pour le prendre en grippe comme ça... Enfin bref. Je laissai le shooter à Judith pour qu'elle puisse le sentir. La jeune femme ne manqua pas le regard noir que je lançais dans la direction du ''joueur'' de piano. Elle repartit sur une théorie de serial killer qui me fit sourire.

_Mon arme de prédilection ? Je ne sais pas, j'y ai jamais réfléchi.

Quelle personne normale se pose ce genre de questions ? Je ne sais pas comment je ferais pour tuer quelqu'un, mais sûrement une arme à distance. Au corps à corps je vaux pas grand chose.

_Sinon j'ai fait du piano pendant des années et ayant une oreille très sensible à la musique, je ne supporte pas qu'on massacre les morceaux connus. Surtout le piano qui émet les plus belles musiques du monde.

Je ne précisai pas pourquoi j'avais arrêté. Je ne sais même pas si je sais encore jouer. De toute façon même bien joué j'ai du mal à supporter le piano. Dans mes souvenirs il est trop relié à Calypso. Pourtant  c'était la chose pour laquelle j'étais le plus doué. Sans me vanter j'avais vraiment un don pour ça. Il faudrait que je m'y remette en ne pensant qu'à la musique et personne d'autres... Je sentis le besoin de boire mon shooter et ce que je fis. Il fut vider en deux secondes.

_Alors comme ça tu chantes mal ? Si tu veux torturer un peu plus le barman ça peut être un bon moyen.

Mais pourquoi je propose ça ? Sûrement pour changer de sujet. Je ne veux pas partir son mon histoire ave  le piano et la fille qui va avec.




Dernière édition par Seth Caldwell le Dim 3 Aoû - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Mer 16 Juil - 9:12

Mon pote de beuverie est un pianiste ! Et dire que je me suis toujours promise que si un jour un pianiste se jetait sur moi, garçon ou fille, et je lui laisserai faire ce qu'il veut. Bon ça va car Seth ne semble être intéressé par moi. Ouf ! Non pas qu'il soit désagréable au regard, mais soyons honnêtes, ça reste un mec. Ah les pianistes ... un jour je m'en taperai un !
"Tu joues du piano ? Je trouves que c'est le plus bel instrument..."
Oui je me suis arrêtée là. Déjà qu'il doit me prendre pour une cinglée alors pas besoin de lui raconter ce que je vous ai dit plus haut.
"Et toi là au piano ! Barre-toi tu crains ! T'es mauvais ! Même mon grand-père qui est homme-tronc joue mieux du piano que toi ! Casse-toi, casse-toi, casse-toi, casse-toi..."
Bon ok j'avoue, c'était un peu méchant de ma part. Mais je ne voulais pas que les oreilles de Seth souffre davantage. Et puis ce n'est pas ma faute si d'autres personnes dans le bar se sont mis à crier "casse-toi" avec moi. Et puis merde, je suis enceinte donc j'ai toutes les excuses.
"Oh mais tu es tout autant mesquin que moi mon petit Seth. Je me mettrais à chanter si tu m'accompagnes au piano. Non plus réaliste, je m'arrêterai de chanter quand tu te seras mis au piano pour me faire un petit morceau."
Bon alors quelle chanson serait la plus insupportable ? Dur dur de choisir parmi tous les titres qu'on peut trouver. Les sardines ? Le petit bonhomme en mousse ? Les serviettes ? Oui bon ok Patrick Sebastien n'est vraiment pas quelqu'un que j'apprécie. Big bisou ? Non cette chanson n'est pas assez lamentable, je l'aime bien moi. Je crois que j'ai trouvé... je vais chanter la chanson du zizi ! Bon et bien il ne me reste plus qu'à échauffer un peu ma voix ...
"Lalalalalala"
C'est bon me voilà prête à emmerder tout le bar au complet.
"Tout tout tout, vous saurez tout sur le zizi,
Le vrai ( celui de mon copain de beuverie )
Le faux (celui du barman)
Le laid (celui du barman aussi, car vu sa tronche il ne peut que cumuler)
Le beau (j'en ai jamais vu des comme ça)
Le dur (certaines filles le cherchent encore)
le mou (bon alors là ça s'adresse à la plupart des gars dans ce bar)
Qui a un grand cou (ça m'intéresserait peut-être si je n'étais pas lesbienne)
Le gros touffu (berk !)
Le p'tit joufflu (alors là je ne comprends pas)..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis un SCIENTIFIQUE

Δ Date d'inscription : 17/04/2014
Δ Messages : 76
Δ Ft. : Benjamin Stone (avatar by .sparkle)
Δ Fiches : Mon histoire
Mes amis
Mes actions
Δ Équipe : Mon soutien dans cette drôle d'aventure
Δ Banque : Mon argent
Δ Points : 2210 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Dim 3 Aoû - 17:10


Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci !



Drôle de proposition
Franchement, pourquoi j’ai proposé cette chose stupide ? D’abord Judith m’avoua aimer le piano, chose qui m’étonna. C’est vrai, je ne sais pas ce qu’elle pourrait écouter, mais sûrement pas de la musique classique. Après beaucoup de personne aime le piano sans spécialement reconnaitre les musiques jouées. Elle fait peut être partie de cette catégorie. Ensuite avec toute la délicatesse dont elle sait faire preuve, elle vira l’homme au piano. Pour ça, je lui fus très reconnaissante. Il ne savait vraiment pas joué et c’était insupportable pour mes oreilles. Mais je m’attendais moins à la partie chantage qui aller suivre. Chantage dans les deux sens du terme. Chantage dans le sens extorsion, si tu ne fais pas ce que je dis je continue mon bordel et chantage dans le sens où elle est en train de chanter. Mais où elle a été cherché cette chanson ? Sérieusement ! Je ne la connais même pas ! Dans quelle situation je me suis fourré ? Les gens la regarde bizarre puis se tourne vers moi avec un air qui veut dire « Tu vas l’arrêté ? », mais j’y peux rien moi ! Je l’ai rencontré juste ce soir ! Mais une chose est sûr, je suis sûr qu’elle est du genre à tenir parole et qu’elle n’arrêtera pas tant que je cède à son chantage. Faites que je sache encore jouer. Je me levai et posai une épaule sur la main de Judith.

_S’il te plait arrête, je vais essayer de jouer.

Oui essayer. J’espère que le piano c’est le comme le vélo et que ça ne s’oublie pas. En plus je ne peux pas dire d’interpréter une plus facile qu’une autre, j’ai jamais su ce qui été plus facile ou plus dur, je finissais toujours par tout apprendre. Une musique que tout le monde connait alors ? Il y en a bien une et j’espère ne pas m’emmêler les doigts avec. Le début commence doucement, ça me permettra de savoir si je sais encore jouer et si ce n’est pas le cas j’arrêterai avant le massacre. Au pire la porte de sortie n’est pas très loin. Je m’installai sur le banc et regardai un moment le piano. Un piano à queue, particulièrement magnifique. Je demande comment ils ont pu avoir ça dans ce bar. Ils doivent donner des spectacles certains soirs.

Je me mis à jouer, caressant doucement les touches pour le début. Puis au moment où je dus balayer les touches, je sus que ça allé se compliquer et là que je risque de me tromper. Mais aucune erreur ne vint. C’est comme le vélo finalement. C’est marrant de voir à quel point mes doigts se rappellent exactement où être au bon moment. Je jouai pendant un bon deux minutes quand je décidai d’arrêter de jouer à un moment où la musique s’arrête aussi.  J’avais quelques fautes sur la fin avec le croisement de mes mains. Ce qui me donna envie de rejouer pour corriger ça. Mais pas la peine. Il faut s’y connaître énormément au piano pour avoir entendu ces petites erreurs. Moi je l’ai entendu et ça m’agace, mais je dois bien être le seul. J’allai me rasseoir à ma place et descendit un deuxième shooter cul sec. Je regardai Judith et demandai :

_Tu as reconnu au moins ?

Difficile de pas reconnaître, mais peut-être qu’elle a jamais vu les Harry Potter. Moi impossible d’y échapper. C’est les films préféré de ma sœur. D’ailleurs si elle savait que j’avais joué le thème ce soir alors qu’elle m’embête assez régulièrement pour que je lui joue (et que je refuse toujours) je crois que je me ferais tuer sur place. Je l'ai pas joué que pour elle d'ailleurs... J'éloignai vite cette pensée et je rapportai une nouvelle fois mon attention sur ma partenaire de bar :

_Plus de chanson maintenant que j’ai joué pour toi. Surtout des chansons comme ça…

On a déjà trop attiré l’attention et j’ai horreur de ça. Ça finit toujours par me causer des ennuis.




HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Mer 6 Aoû - 12:50

Essayer de jouer ? Franchement, il se foutais de ma gueule en me disant cela ! Si moi aussi j'avais "essayer" de jouer du piano, je suis certaine que le résultat aurait été tout autre ! Mais bon comment lui en vouloir ? A mes yeux de petite mortelle qui ne s'y connait pas beaucoup en musique, il me paraissait être le dieu du piano. La preuve est que dès qu'il s'est mis à jouer, plus personne n'osa faire un bruit ou même un simple mouvement. Le bar entier était comme envoûté par mon petit Seth. Je me demande s'il avait joué aussi bien si je l'avais obligé à jouer du piano bien plus tard dans la soirée, quelques shooters plus tard. En tout cas, ce petit con était un virtuose à mes yeux. Oui je me répète et je m'en fout. Je ne serais même pas capable de faire frère Jacques au piano, et lui il joue la chanson d'Harry Potter. En plus il la jouait tellement bien que si un ptit binoclard, un roux carotte et une ptite je-sais-tout-et-du-coup-je-suis-chiante s'étaient assis à côté de moi, je n'ai pas été surprise ! Bon après c'est Harry Potter : le livre qui te fais espérer que tu vas recevoir une lettre t'invitant à intégrer une école de sorcier alors que la vilaine auteure sait très bien que tu ne recevras jamais une telle lettre. A-t-elle pensé à tout les espoirs qu'elle a créer et qui ont traumatisé toute l'enfance de certaines personnes ? Connasse !
Enfin, bref, j'arrête mon monologue de cinglée car mon copain de beuverie revient s’asseoir. Certes je pense qu'il se doute que je suis barge, mais évitons de lui en donner les preuves.
-Oui oui j'ai reconnu la chanson d'Harry Potter. Tu joues magnifiquement bien.
Oui j'avoue je n'avais pas besoin de me retourner vers l'ancien joueur de piano pour lui dire : "tu vois connard, c'est comme ça qu'on joue du piano. soit la prochaine que tu t'approches de ce piano tu te seras bien entraîné, soit je te couperais les mains car je suis certaines que même juste avec des moignons tu jouerais mieux !". C'était pas très gentil j'avoue.
-D'accord, je ferais ce que tu me diras. Je ne rechanterais plus. Après je te signales que c'est toi qui m'a incitée à le faire. Ce n'est pas mon genre d'attirer autant l'attention... enfin disons que ce n'est pas mon genre de me mettre à chanter pour attirer l'attention.
Soyons honnêtes, si je n'avais pas repris la fin de ma phrase, ça aurait ressembler à un mensonge. Disons juste que lorsque j'attire l'attention, ce n'est pas vraiment voulu ordinairement.
-Mais où as-tu appris à jouer aussi bien du piano ? As-tu pensé monter un spectacle avec tes pokemons ? Toi au piano et eux formant une petite chorale ? Je suis certaine que ça ferait un sacré carton ! Ou alors comme la plupart de mes idées, ce serait un échec total mais au moins tu auras essayé et tu te serais amusé !
Ah les idées nulles que j'ai parfois ... c'est toute l'histoire de ma vie ...
-Dis moi mon petit barman chéri, tu ressers à mon ami virtuose ce qu'il veut s'il te plait ?
Changement de tactique. Je deviens son ami, il me présente son amie la barmaid, et je finis par m'envoyer en l'air !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis un SCIENTIFIQUE

Δ Date d'inscription : 17/04/2014
Δ Messages : 76
Δ Ft. : Benjamin Stone (avatar by .sparkle)
Δ Fiches : Mon histoire
Mes amis
Mes actions
Δ Équipe : Mon soutien dans cette drôle d'aventure
Δ Banque : Mon argent
Δ Points : 2210 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Dim 10 Aoû - 16:33


Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci !



Drôle de proposition
Elle avait bien reconnu la chanson. Je souris et la remerciai d’un signe de tête quand elle me complimenta. Elle me promit ensuite de ne plus chanter, mais précisa que c’est de ma faute si elle avait commencé. C’est un peu vrai. Mais j’étais loin d’imaginer qu’elle le ferait ! C’était juste des paroles lancés en l’air sans aucune importance. Enfin bref… Judith ne tarda pas à me bombarder de question. Une comédie musicale avec mes Pokémon ? Ce serait un désastre. Je suis sûr qu’ils feront n’importe quoi sur scène transformant ça en champ de bataille. Puis ils ne m’ont jamais entendu jouer. Je ne sais pas comment ils réagiraient au piano. Ils n’aimeraient peut-être pas la mélodie qui en sort. Leur ouïe n’étant pas la même que celle des humains après tout.

Pendant que mon interlocutrice faisait du charme au barman (euh… j’ai loupé un épisode le temps que je faisais du piano ?) et je recommandai un verre, moins dangereux qu’un shooter. Je me tournai vers la jeune femme pour annoncer :

_Très, très mauvaise idées cette comédie. Je ne connais pas la réaction de mes Pokémon face à un piano et surtout ils ne tiendraient pas en place sur scène.

Et puis avouons-le, mes Pokémon sont pas super obéissants non plus. Enfin ça dépend les quels.

_Pour ce qui est du piano… Depuis que je suis petit il y en avait un à la maison et comme j’ai l’oreille musicale, j’ai vite appris à en jouer sans trop de difficultés. Et au fil des années je me suis de plus en plus amélioré, même si je jouais toujours que pour moi ou de temps en temps ma sœur quand elle avait le temps d’écouter ou avec…

Le souvenir de Caly en train de s’acharner sur le piano pour prouver qu’elle pouvait suivre mon niveau me revient en tête. Non… Je continuai mon récit :

_Maintenant j’en joue plus. De toute façon mon travail de scientifique me prend trop de temps.

Ce n’était pas entièrement faux, ni entièrement vrai non plus. Si je voulais vraiment trouver du temps pour jouer du piano je le trouverais. Je me rendis compte que j’avais sorti ces dernières phrases assez froidement. Je passai un doigt sous mon col pour tirer dessus. J’ai chaud. J’étouffe. J’ai besoin de prendre l’air.

_Je vais dehors un peu. Pour me refroidir.

Je ne laissai pas le temps à mon interlocutrice de protester que je descendis de mon tabouret et partie dehors pour m’asseoir sur le rebord de la fenêtre. J’en ai marre. Marre de ne pas pouvoir jouer au parler de piano sans avoir le souvenir de cette fille qui vient me hanter. Enfin pas cette fille. La fille. La seule fille que j’ai jamais aimé et avec qui j’aimerai être encore aujourd’hui. Il ne faut pas trop compter là-dessus. Elle doit avoir refait sa vie et m’avoir relégué au fin fond de sa mémoire, dans des souvenirs flous. Alors pourquoi mes souvenirs à moi sont si distincts ? Si précis que je pourrais presque les effleurer des doigts ? Pourquoi ils viennent me planter un couteau dans le cœur m’empêchant d’exercer la seule chose pour laquelle je suis le plus doué ? Ça fait mal… J’ai chaud… Toujours aussi chaud malgré l’air du soir qui me fouette le visage. Arrêtez ces notes de musiques qui résonnent dans ma tête. Arrêtez-les ! J’en peux plus… S’il vous plait… Je serrai mes genoux contre moi, posant ma tête contre eux. Essayons, de ne plus penser à rien. Ou des choses moins douloureuses. Oui c’est bien de faire ça. Juste ça le temps de remettre d’aplomb et de retrouver Judith. Elle, je suis sûr qu’elle trouvera les mots pour me mettre de bonne humeur après ça.




HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COLLECTIONNEUSE

Δ Date d'inscription : 26/02/2014
Δ Messages : 93
Δ Ft. : Emma Stone
Δ Fiches : Histoire

Liens
Δ Équipe : Journal de Voyage
Δ Banque : Banque
Δ Points : 700 pts

MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   Ven 15 Aoû - 16:38

Pour la première fois de la soirée (et peut-être de ma vie...), je n'ai rien dit. Pourtant vu le nombre de fois où l'on m'a demandée de me la fermer, j'aurais vraiment dû le faire plus souvent. Je me suis tue non pas que ce que me racontais Seth était inintéressant, bien au contraire ! Il m'a un tout petit peu parlé de ses pokemons mais m'a surtout raconté d'où lui venait son talent au piano. Je suis pourtant restée un peu sur ma faim quand il n'a pas fini sa phrase : avec qui ou quoi ? Bordel je veux savoir moi ! Oui je suis curieuse et alors! C'est peut-être cela qui m'a conduit vers mon "métier" qui n'est autre que paparazza... ça et le fait de croire que ce serait comme être pays pour prendre des filles toutes nues. Les stars s'habillent plus que dans les films porno. Pas toutes, il suffit de regarder Rihanna... Enfin bref, je voyais bien qu'il y avait quelque chose qu'il ne racontait pas, et le fait qu'il ressente le besoin de sortir me montrait que j'étais sans doute sur la bonne piste. Bon je suis curieuse mais pas bête, je n'allais quand même pas le suivre dehors tout de suite... il avait sans doute simplement besoin de se reprendre ses esprits, contrôler les émotions qui venaient de remonter.
- Mon très cher ami barman, est-ce que tu pourrais servir un verre d'eau bien fraîche pour mon ami. Il ne semble pas très bien aller. Et avant que j'oublie, voilà un petit billet pour toi car je suis certaine que je dois être une cliente très chiante.
Le verre d'eau a juste eu le temps d'être servi que Seth était de retour.
- Ça va mon petit chéri ? Je t'ai commandé un verre d'eau au cas où ... J'espère que ce n'est pas trop ma faute ... j'espère que je ne t'ai pas trop fait boire ...
J'étais vraiment sincère en prononçant ces quelques mots. Même si je pensais qu'il y avait quelque chose d'autre que l'alcool là dessous, ça n'avait pas dû l'aider pour autant.
- Seth, j'ai quelque chose à te dire ... tu vois, il y a une raison pour laquelle c'est toi que j'ai choisi dans ce bar... ça va te faire un choc en l'apprenant mais ... Tu es le père de mon bébé !
Il fallait bien lui changer les idées non ? Je sais que j'aurais pu trouver mieux mais on ne peut pas m'en vouloir d'être nulle n'est ce pas ? Et puis, je lui ai très vite avouer que je blaguais. Vous savez, ce genre de conversation est le pire cauchemar d'un grand nombre de mecs.
- Mais non, je plaisante mon petit sucre. Pour coucher avec le père du bébé, il a fallu que je sois totalement bourrée, et en plus je ne m'en rappelle plus. Avec toi je suis certaine que je m'en serais souvenue. Au moins pour ton petit air de chien battu. Ça aurait d'ailleurs peut-être été ce côté tout triste qui m'aurait entraînée à coucher avec toi. Prends le bien car je te rappelle qu'une lesbienne vient de te dire qu'elle n'aurait peut être même pas besoin de boire pour coucher avec toi. C'est un vrai compliment... enfin je crois. Si tu as ce petit air abattu à cause d'une fille, raconte moi tout, les filles ça me connait. Je suis certaine d'avoir vu plus de clito que toi mon petit. Donne moi, son nom et on va la retrouver sur internet, on va aller la chercher et tu vas voir que tout va s'arranger. Elle n'osera pas fermer la porte à une femme enceinte. Aller aller, raconte moi tout... je te ferais bien t'asseoir sur mes genoux comme pour les enfants mais mon bide ne laisse pas beaucoup de place donc tu risque de te casser la gueule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

❝ ❞


MessageSujet: Re: Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bar, une femme enceinte, un homme buvant pour celle-ci ! ft Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CILLIAN ♦ « L’homme n’est pas né pour le repos. »
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» Une femme alaite des bébés tigres en Birmanie...
» Persephone déesse des enferts et femme de hades (ok)
» Donner suffisamment de corde pour se pendre [PV Silas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux :: Ton aventure est ici :: ▬ Los Angeles :: ▬ Rues-