Partagez | .
 

 Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COORDINATRICE

Δ Date d'inscription : 22/06/2014
Δ Messages : 31
Δ Ft. : Allison Mack
Δ Fiches : Ce qu'elle est
Ceux qu'elle aime ou non
Et où elle va !
Δ Équipe : Plus en détail
Δ Banque : Compte d'Astrid
Δ Points : 200 pts

MessageSujet: Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...   Dim 22 Juin - 2:11


Astrid Björn
ft. Allison Mack
En général, je suis...

Δ NOM : Björn
Δ PRÉNOM : Astrid
Δ ÂGE : 29 ans
Δ GROUPE : Dreamwalker
Δ SOUS-GROUPE : Coordinatrice

Δ PARTICULARITÉS :
Très créative, disons qu'elle possède pas mal d'imagination ▼ Souriante ▼ Enjouée, certainement un peu trop ▼ Volontaire ▼ Honnête ▼ A les pieds sur terre ▼ Douce avec les personnes qui comptent pour elle ▼ Courageuse ▼ Grande gamine, sans pour autant perdre le sens des responsabilités ▼ Rancunière ▼ Impulsive ▼ Trop franche, voir brutale dans ses paroles ▼ Bornée ▼ Imprévisible ▼ A terriblement peur de l’engagement ▼ Indépendante, voir solitaire ▼ Se sert de son éternelle bonne humeur pour cacher ses faiblesses ▼ Donnerait sa vie pour son pokémon ▼ A beaucoup de mal à accorder sa confiance ▼ Est homosexuelle et l’assume pleinement sans pour autant l'agiter devant le nez du premier venu ▼ Parfois pas mal contradictoire ▼ Très, très, très maladroite ▼ N’attend pas après les autres pour vivre sa vie ▼ Curieuse ▼ Profite de chaque instant, sans se poser de questions ▼ Fait toujours en sorte de n’avoir aucun regret ▼ Tactile ▼ Parfois un peu naïve, malgré elle.

Voilà mes copains !


Δ STARTER :  Vipelierre
Δ SURNOM :  Arinitti
Δ NIVEAU :  5
Δ SEXE :  Féminin
Δ NATURE : Assurée

Δ PARTICULARITÉS :
Tout comme Astrid, Arinitti n’accorde pas facilement sa confiance ▼ A vrai dire, il n’y a pas grand-chose qui compte à ses yeux, si ce n’est Astrid et la fierté de cette dernière ▼ Elle adore caler sa tête dans le cou d’Astrid, elle pourrait rester comme ça des heures ▼ Elle est très fière, et supporte difficilement les critiques ▼ Lorsqu'elle n'est pas contente, elle le fait savoir en tournant le dos à tout le monde et en refusant de communiquer ▼ C’est une vraie tête de mule et lorsqu’elle a décidé de ne pas faire quelque chose, même Astrid n’arrive pas à la faire changer d’avis ▼ Elle refuse d'être dans une pokéball, et Astrid ne l'a jamais forcée à y aller ▼ Elle est jalouse et possessive ; elle ne laisse pas vraiment ni les autres pokémons, ni les autres humains s'approcher de sa coordinatrice...

C'est mon histoire

2000 ▼ « Je suis homosexuelle. » Elle n’avait pas su le dire autrement, en réalité. Et elle attendait, fébrile, les bras croisés sous sa poitrine. Elle avait 15 ans, des rêves pleins la tête et la certitude qu’elle aimait les femmes. Elle aurait bien tremblé, si seulement elle avait trouvé une raison à ça… Pourtant, elle savait que son père ne tolérerait pas ce qu’elle venait de dire. Et que sa mère suivrait bêtement son père. Son père, d’origine suédoise, qui n’avait jamais toléré aucune « anormalité » la regardait comme si elle était atteinte d’une maladie hautement contagieuse, ce mélange de dégoût et de pitié qui brisa le cœur d’Astrid. Il fallait qu’elle reste forte. Et digne. Elle n’avait pas le choix. Elle voyait bien l’effet que cette simple phrase avait eu ; le regard de sa mère. Celui qui disait qu’elle venait d’ébranler cette famille pourtant si solide. Qu’elle venait de gâcher des années et des années d’amour, de partage. Et la voix tremblante de cette femme à demi-cachée derrière son mari se fit entendre. Enfin. « Qu’est-ce qu’on a raté dans ton éducation, Astrid ? » L’adolescente secoua la tête, de gauche à droite. Elle voulait s’exprimer, mais les mots restaient bloqués dans sa gorge, sur le coup. Le regard de son père, la question de sa mère… Ne pouvaient-ils pas simplement accepté qui elle était ? Elle fixa le sol, ses bras se serrant un peu plus contre son torse. Elle prit une grande inspiration. « Rien. Vous n’avez rien raté dans mon éducation. Je suis juste comme ça, j’aime les femmes. C’est tout. » Son père se décida enfin à bouger, pour l’attraper par le bras violemment. Jamais Astrid n’avait vu son père si violent. Jamais. Elle avait eu une enfance paisible, douce, tranquille… Mais ce jour-là, lorsqu’il la jeta littéralement dans sa chambre, elle avait le sentiment que son enfance était très loin derrière elle.

2001 ▼ Elle refusait de lui parler, maintenant, à ce médecin. Un médecin pour lequel son père s’était ruiné, en prétextant qu’elle était malade et que toutes les maladies pouvaient se soigner. Elle n’était pas malade. Mais cela faisait un an qu’on le lui rabâchait. Qu’elle avait un problème, qu’elle n’était pas normale… Assise sur sa chaise, en face du psychologue qui essayait de la faire parler, Astrid sentait la colère monter et monter en elle. Juste qu’à exploser. Elle se leva d’un bon, envoyant valser la chaise qui tomba au sol dans un bruit sec. « Je ne suis PAS malade ! Je suis simplement attirée par le même genre que le mien. J’aime juste les femmes. Je ne suis pas un monstre, je ne suis pas anormale. ET JE NE SUIS PAS MALADE ! » Elle posa ses mains bien à plat sur le bureau du psychologue, pour le regarder droit dans les yeux « Et je vous interdis de me dire le contraire. Il y a des homosexuels partout, et nous ne sommes pas des parias ou des erreurs de la nature. Je n’ai rien d’autre à vous dire. » Elle attrapa ses affaires, et sortit en trombe du bureau avant de passer devant son père sans un regard pour sortir complètement du bâtiment. Fuguer. Elle n’y avait jamais songé auparavant… Elle ne savait pas où aller. Mais ça n’avait pas d’importance. Elle marcha, le plus vite et le plus loin possible. Et alors que la nuit tombait, elle fit une rencontre qui devint d'une grande importance dans son existence. Elle s’appelait Anna, elle avait 20 ans et elle vivait à la rue. Marginale, intimidante et séduisante, elle avait pris Astrid sous son aile. Pendant quatre jours. Juste ce qu’il fallait pour tomber amoureuse.

2005 ▼ En revenant de ses quatre jours de fugue, quatre ans plus tôt, Astrid avait décidé de suivre le conseil de celle qui faisait battre son cœur ; faire profil bas auprès de ses parents et leur laisser croire qu’ils avaient gagnés. Lorsqu’elle était rentrée, elle avait accepté sans protester les remontrances de ses parents, et elle avait fini par dire qu’elle allait faire l’effort de se « soigner » et que partir l’avait fait réfléchir. Pourtant, pendant quatre ans, elle fréquenta Anna, construisant avec elle une relation merveilleuse. Une relation forte, qui pouvait résister à tout ; elle en était convaincue. Astrid avait 20 ans, maintenant. Presque la majorité. 20 ans, plus amoureuse que jamais, et convaincue d’avoir trouvé la femme de sa vie. « Je vais te présenter à mes parents. Ils seront bien forcés de t’accepter. » Un petit rire, et un baiser suivit d’un « On verra. » de la part d’Anna… C’était évident que les parents d’Astrid n’allaient pas accepter. Et pourtant, la demoiselle insista. Jusqu’au grand jour. Elle avait pourtant tout prévu ; elle avait fait le repas, elle avait rassuré sa petite-amie et essayé de préparer ses parents à la grande nouvelle. Et tout s’était bien déroulé, jusqu’au moment où Astrid s’était levée pour prendre la main d’Anna. Et lorsqu’elle avait simplement dit ; « Papa, Maman… Je vous présente la femme de ma vie, que je fréquente depuis quatre ans et avec qui je veux passer le restant de mon existence. » Un long silence. Avant que son père n’explose et ne la mette à la porte sans plus de cérémonie. C’était la fin d’une époque, et le début d’une nouvelle. Une indépendance forcée…

2010 ▼ Ce qui la frappa fut le silence, alors qu’un orage assombrissait le ciel. Le silence était presque surnaturel, du point de vue d’Astrid. Cela faisait maintenant cinq ans qu’elle avait été reniée par sa famille… Son histoire avec Anna s’était terminée quelques mois plus tôt, dans des circonstances qui avaient littéralement brisé le cœur d’Astrid, qui s'était réfugiée dans ce qu'elle faisait de mieux ; la peinture et l'écriture, histoire de laisser libre court à son imagination débordante. Elle qui avait tellement cru à son histoire avait vu la femme qu’elle aimait partir avec une autre, comme ça... Et elle s’était retrouvée seule, en se faisant la promesse de ne plus jamais tomber amoureuse. Elle travaillait dans une petite supérette, vivait dans un petit studio banal. Sans réelle motivation, ni raison d’avancer dans la vie. Mais ce jour-là, toute sa vie fut bousculée. L’orage passa, et Astrid fut forcée d’attendre l’heure pour partir, malgré sa curiosité qui la bouffait. Quelques rares clients tenaient des propos étranges, sur des créatures tout aussi étranges qui seraient apparues ici et là. Et lorsqu’elle pu enfin sortir de la supérette, elle n’avait même pas pris la peine de se changer. Elle voulait voir de ses yeux ce qui se passait… Elle s’était éloignée, elle avait marché sans trop savoir où aller… « Oh mon Dieu. » avait-elle murmuré en s’arrêtant soudainement après plus d’une heure de marche. Devant elle, il y avait cette petite créature. Cette petite créature allongée sur le sol, visiblement blessée, qui lui jeta un regard à en déchirer l’âme de n’importe qui. Sans réfléchir, Astrid se précipita vers la créature, qui essaya de l’attaquer sans grand succès. « Ça va aller, mon grand… Ça va aller… » Ce fut à cet instant précis que quelque chose se créa entre Astrid et le petit Vipelierre blessé. Un lien précieux. Au moment où l’humaine avait pris le Pokémon dans ses bras, où elle avait enlevé sa veste quitte à avoir froid pour recouvrir le petit corps, une confiance était née entre ces deux âmes. « Tu vas voir, je vais prendre soin de toi et lorsque tu iras mieux, tu pourras t’en aller. » Le Pokémon se serra contre elle, et ferma les yeux, se laissant bercer par les pas rapides d’Astrid qui faisait tout pour arriver le plus vite possible chez elle. Elle ignorait totalement ce qu’était cette créature ; elle avait juste la certitude qu’elle ne pouvait pas la laisser si faible, et livrée à elle-même. Comme si la simple idée de savoir ce petit être seul lui vrillait le cœur à tel point que ça lui en faisait mal… Il se passa plusieurs jours, pendant lesquels le Pokémon resta faible. Mais Astrid s’occupait du Vipelierre, sans se poser de question…

2010 (deux mois plus tard) ▼ Avachie dans son canapé, un paquet de chip à porté de main et la télévision allumée, Astrid ne bougeait plus. Dans ses bras, l’étrange petit être qu’elle avait recueilli fixait l’écran avec une fascination hors du commun. Finalement, le Pokémon n'avait eu aucune envie de s'en aller, même après avoir été soigné... Il avait élu domicile chez Astrid, tout naturellement... Il n’avait pas dit un mot depuis qu’elle l’avait sauvé d’une mort certaine. Mais, alors qu’une publicité pour un jus de fruit faisait meugler une mélodie insupportable en montrant des images de journée ensoleillée, le Pokémon sembla reprendre totalement vie. « VIPELIERRE ! VIPE ! VIPE !! » s’exclama-t-elle, en faisant sursauter assez violemment l’humaine. « Qu… Quoi ? » Vipelierre fixa l’humaine et la télévision à tour de rôle, tout en continuant de pousser des exclamations avant de s’approcher de la télévision et d’essayer d’y coller sa queue. « Quoi ? Tu veux du… jus de fruit ? » Le Pokémon secoua la tête, tout en continuant de lancer des « Vipelierre !!! » surexcités. « Non… Alors… Euh.. Du soleil ? C’est ça ? » Le Pokémon hocha frénétiquement la tête, et Astrid se redressa totalement. « Eh… Mais… Tu es une fille, d’ailleurs… Non ? » Le Pokémon fit plusieurs fois l’aller-retour entre la télévision et Astrid, en continuant de hocher frénétiquement la tête, un grand sourire aux lèvres. « Très bien, demoiselle ! Allons donc te trouver du soleil ! Et un prénom… J’avais lu un vieux truc, par rapport à la déesse du soleil chez les hitti ou un truc comme ça… Enfin bref… Arinittri. Ça te plait ? » Le Pokémon plante sauta sur le canapé, avant de se blottir contre Astrid comme jamais auparavant. « Tu m’as vraiment adoptée, je crois… » constata Astrid en souriant tendrement, alors qu’Arinittri ne voulait plus la lâcher. « Et je crois que ça me ferait vraiment bizarre de ne plus te voir trainer dans mon appartement… »

2014 ▼ Cela fait maintenant quatre ans qu’Arinittri et Astrid se sont trouvées. Et ni l’une, ni l’autre n’a visiblement en tête de laisser l'autre… Elles vivent l’une pour l’autre. Arinittri donnerait sa vie pour cette humaine qui l’a sauvée quatre ans plus tôt. Cette humaine qui l'a recueillie, et aimée sans condition. Et de son côté, Astrid n’imagine plus sa vie sans cette amie précieuse. Arinittri lui a redonné un but et l’envie de vivre. L’envie de se battre… Et surtout la conviction que la vie était belle, si on se donnait la peine de voir ce qu’il y avait de beau en elle… D’ailleurs, elles se sont trouvés une nouvelle passion ; les concours pokémons. Fière comme elle est, Arinittri ne rechigne jamais à prouver au monde entier à quel point elle est douée… Et créative comme l’est Astrid, elle a toujours des idées de mise en scène… A elles deux, c’est certain, elles risquent de faire des étincelles… Mais une question demeure ; est-ce qu’Arinittri acceptera seulement qu’un jour, Astrid agrandisse son équipe … ?


Derrière l'écran

Δ PRÉNOM/PSEUDO :  Toothless
Δ ÂGE : 21 ans
Δ DÉCOUVERTE DU FORUM : Via Facebook ^^
Δ AVIS SUR CELUI-CI : Il a l’air très chouette !
Δ MOT DE LA FIN : Je suis contente d’avoir trouvé un forum pokémon à avatar réel qui a l’air agréable **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ J'ÉCRIS donc je SUIS

Δ Date d'inscription : 21/06/2014
Δ Messages : 25
Δ Ft. : Rachel Weisz
Δ Fiches : • Présentation // • Mes liens. // • Mes RPs.
Δ Banque : - Compte.
Δ Points : 650 pts

MessageSujet: Re: Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...   Dim 22 Juin - 6:47

Bienvenue ~

_________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une COORDINATRICE

Δ Date d'inscription : 20/06/2014
Δ Messages : 16
Δ Ft. : Nina Dobrev
Δ Points : 0 pts

MessageSujet: Re: Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...   Dim 22 Juin - 11:02

bienvenue a toi....cet avatar   Je t'aime déjà toi! Bonne chance pour la suite   

_________________________________________

- it's where my demons hide -
I know these will all be stories someday. And our pictures will become old photographs. We'll all become somebody's mom or dad. But right now these moments are not stories. This is happening. I can see it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Los Angeles
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis INTERNE

Δ Date d'inscription : 24/01/2014
Δ Messages : 111
Δ Ft. : Dave Franco
Δ Fiches : Présentation
Liens
Journal intime
Δ Équipe : Equipe
Δ Banque : Compte en banque
Δ Points : 685 pts

MessageSujet: Re: Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...   Dim 22 Juin - 11:29

Bievenuuuue ! Allison, on la voit pas souvent en avatars  

_________________________________________



Don't be a baby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Carnet de voyage
Ville de départ : Lakeshore
Équipe pkmn :
Inventaire :
❝ Je suis une DRESSEUSE

Δ Date d'inscription : 05/11/2013
Δ Messages : 249
Δ Ft. : Amanda Seyfried
Δ Fiches : ✔️ Fiche ✔️ Liens
Δ Équipe : ✔️ Journal de voyage
Δ Banque : ✔️ Compte
Δ Points : 1 195 pts

MessageSujet: Re: Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...   Dim 22 Juin - 11:57

Coucouuuu ! Je viens te souhaiter la bienvenue, et te remercier d'avoir rejoins le forum, également !
Et puis, dans la foulée, je viens aussi pour la validation de ta fiche vu que tu a fait ça tellement rapidement que j'ai même pas eu le temps de passer avant !   

Alors, déjà. Juste. Astrid. Elle est... Tellement mignonne ! o__o Son histoire, sa bouille d'Allison Mack, tout ! En plus ça nous fait une deuxième lesbienne sur le forum, ça c'est amusant !

Ensuite, dans ta fiche... Okay, y a un passage qui m'a fait sourire comme une débile, j'admets. « Elle s’appelait Anna, elle avait 20 ans et elle vivait à la rue. Marginale, intimidante et séduisante, elle avait pris Astrid sous son aile. Pendant quatre jours. Juste ce qu’il fallait pour tomber amoureuse. » C'est juste... Trop mignon ? Je vais peut-être me renflouer en expressions je deviens assez peu originale là... !

En plus, un petit Vipelierre, c'est juste trop adorable et tellement badass quand ça évolue, olala ! Et puis Arinittri (c'est ça, j'ai pas fait de fautes ? D: ) est trop choupinette !
De plus, bon, j'vais encore le dire, mais j'adore comment tu écris ! Et puis, je sais pas encore comment ou pourquoi, mais je veux un lien avec toi !
Enfin. Je veux des liens avec tout le monde !   

Donc voilà, je te valide ! D'ailleurs, avec trois coordinatrices validées, va falloir qu'on pense à lancer un concours nous... Bon, ça viendra bientôt, promis !
Donc, maintenant, ma petite Astrid, tu vas pouvoir remplir ton profil, mais aussi créer ton sujet de banque, ta fiche de lien, ton journal de voyage. Ça c'est pour les trucs très importants. Ensuite, tu peux aussi t'inscrire au prochain évent ! Et puis, bien sûr, si tu veux, participer au casino, faire une fiche de défi, tout ça tout ça. Naturellement, tu es aussi la bienvenue dans le flood ! Et, ça me semble évident, dans le rp !
Bon jeu parmi nous !

_________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »

❝ ❞


MessageSujet: Re: Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Astrid + Quand tu as trouvé l'être le plus merveilleux du monde, tu ne peux que le chérir et l'aimer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [M/LIBRE] Quand on a trouvé le grand amour on ne le lâche plus, même lorsque l’objet de tout vos désirs vous supplie d’abandonner.
» Quand j'ai trouvé mon opposé...
» IVY - Quand on a trouvé le grand amour on ne le lâche plus, même lorsque l’objet de tout vos désirs vous supplie d’abandonner.
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Tenebris Lux :: Tes premiers pas :: ▬ Le Grand Test :: ▬ Fiches Validées-